Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

Le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération et de l’Intégration Africaine, Robert Dussey a présidé lundi, une séance de travail avec une mission du Commonwealth en séjour au Togo pour faire le point du processus d’adhésion du pays à l’organisation, a appris l’Agence de presse Afreepress.

Cette rencontre fait suite au passage en février dernier au Togo d’une première mission du Commonwealth au cours duquel les émissaires du Commonwealth ont échangé avec les acteurs politiques, de la société civile et les responsables d’institutions de la République afin de juger le niveau de démocratisation du pays.  

Pour les autorités, une adhésion au Commonwealth permettra au Togo d’agrandir le champ de ses rapports avec les Etats ayant en partage la langue anglaise et diversifier ses relations commerciales et de coopération à travers le monde.

Cette mission constitue la seconde d'une série de quatre pour consacrée à l’étude du dossier de candidature du dossier du Togo à l’organisation.

Le Commonwealth est une organisation intergouvernementale créée en 1949 et regroupant les anciennes colonies britanniques. Elle est devenue ces dernières années plus flexible dans sa charte en intégrant les pays non anglophones mais épris de paix, de liberté et engagés dans la promotion des valeurs de démocratie, des droits de l’Homme et de bonne gouvernance.

Raphaël A.

Une équipe gouvernementale conduite par le ministre de l’Action Sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Tchabinandi KOLANI YENTCHARE, a effectué lundi 19 juin 2017, une tournée dans plusieurs quartiers de Lomé. L’objectif de cette sortie de terrain, a fait savoir le ministre, est d’aller à la rencontre des populations sinistrées lors des dernières pluies diluviennes qui se sont abattues sur la capitale togolaise. Des vivres et non vivres ont été offerts aux populations des quartiers visités tels qu’Agoe Zongo, Amadahomé et Soviépé au nom du président de la République, a appris l’Agence de presse Afreepress.

Les pluies de ces derniers temps ont causé d’énormes dégâts, surtout pour les populations vivant dans des zones inondables et le chef de l’Etat, partageant les peines de ces populations sinistrées a voulu leur venir en aide par ce geste, a expliqué l’émissaire du président de la République.

Au total, neuf sites dans le Grand Lomé ont été touchés. « Sur les neuf sites, nous avons enregistré en tout cinq-cents (500) ménages composés d’environs deux-milles cinq-cents  (2500) personnes affectées par ces inondations », a fait connaitre Mme KOLANI YENTCHARE au cours de son déplacement. Au total, 50 tonnes de céréales composés le maïs et de riz, 2500 litres d’huile et cinq millions (5 000 000) de F CFA  ont été distribués aux populations.

Les mêmes cérémonies ont eu lieu dans les quartiers Cacavéli, Hédranawoé, Bè-Kpota, Kélégougan et Togo 2000.

Raphaël A.

La recrudescence des accidents de la circulation a été au centre d’une rencontre avec la presse jeudi 15 juin 2017 à Lomé. Déjà 2559 cas d’accident de circulation ont été répertoriés du 1er janvier au 11 juin 2017, a annoncé au cours de cette rencontre, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Colonel Yark DAMEHANE.

Cette rencontre a permis au ministre et à ses collaborateurs de présenter la situation de la sécurité routière et ferroviaire et de la criminalité au Togo. Le bilan de l’opération Entonnoir et les sanctions infligées aux agents indélicats des corps de police et de gendarmerie ont également été évoqués lors de cette sortie publique du ministre Yark. 

Au total 2559 accident ont été enregistrés soit 465 cas tous les mois. Du 1er janvier au 11 juin 2017, 315 morts ont été décomptés contre 5245 blessés, a informé le ministre. 4696 engins ont été impliqués dans ces accidents soit 3083 cas impliquant les deux roues, 1167 les véhicules légers, 44 les poids lourds et 2 pour le train.

L’objectif de cet exercice, a dit le Colonel Yark DAMEHANE est de permettre une sensibilisation du public par la prise de conscience pour susciter un changement de comportement des usagers sur la route.

Les cas de suicide sont également en hausse au Togo, a rapporté le ministère en charge de la Sécurité et de la Protection Civile.

Théophile K.

L’Alliance nationale pour le changement (ANC, opposition) a dénoncé jeudi au cours d’une rencontre avec la presse, « l’inégale répartition » des communes entre la partie Sud et Nord du pays dans la perspective des prochaines élections locales. « Le gouvernement a créé les communes sans tenir compte du facteur déterminant qui est le nombre d’habitants », dénonce Isabelle Améganvi, présidente du groupe parlementaire ANC à l’Assemblée nationale.

L’ANC à travers une déclaration rendue publique à l’occasion de cette sortie médiatique, accuse le gouvernement d’avoir effectué le découpage des nouvelles communes et préfectures du pays à des « fins électoralistes ». Le pouvoir est attaqué pour selon l’ANC, avoir multiplié les « communes dans les régions qu’il considère comme lui étant favorables au détriment des autres régions où il ne craint pas de maintenir voire d’aggraver la sous-représentativité des populations, notamment dans la perspective des élections municipales et sénatoriales ».

Pour l’ANC, il n’est pas question de laisser prospérer cette entreprise et pour ce faire, cette formation politique appelle « tous les partis politiques parlementaires et extra parlementaires », les « organisations de la société civile », toutes les « populations togolaises » à « faire barrage » à l’adoption de la loi portant création des communes au Togo.

Pour régler le problème, le parti dirigé par Jean-Pierre Fabre, recommande l’adoption d’une clé de répartition des communes qui assure, selon lui, une « faible variation entre la représentativité des populations ».

Raphaël A.

Page 9 sur 223

Nos Partenaires

Liens

Contact us

Lome-Togo, +228 9009 4006

Citation Proverbes africains

  • Lorsque ton pied ramasse la merde, tu ne le coupes pas mais tu dois le laver.