Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

La consigne donnée mardi par les partis membres du Combat pour l’Alternance Politique (CAP) en 2015 et le Parti National Panafricain (PNP) appelant à cesser toutes les activités économiques sur toute l’étendue du territoire ce vendredi 25 août 2017, de 6 heures à 18 heures, est en train d’évoluer avec l’entrée en scène d’un nouvel acteur, le Groupe des 6.

Il y aura bel et bien ce vendredi, une journée de « recueillement et de prière » pour le repos des âmes des personnes disparues lors des manifestations de rue du 19 août dernier. Cependant, ce sera plutôt « un recueillement individuel » de « 6 heures à 12 heures », contrairement à ce qui avait été préalablement annoncé mardi par le CAP 2015 et le PNP.

« Suite à la conférence de presse du 22 août 2017, et en réponse aux attentes des populations togolaises, CAP 2015, le Groupe des 6 et le PNP se sont concertés ce mercredi 23 août 2017 et ont convenu d’opérer une jonction des forces pour faire aboutir la lutte de libération du Togo », a appris l’Agence de presse Afreepress à travers un communiqué de presse rendu public par ces trois entités qui annoncent les actions suivantes : « vendredi de 6 heures à 12 heures, recueillement individuel à domicile. 12 heures 30 minutes, messe en l’Eglise Christo Resorto de Hedzranawoé et 13 heures, prières musulmanes », font-ils savoir.

Ces trois forces appellent en outre à des manifestations les 30 et 31 août prochains à Lomé pour exiger, disent-elles, la libération « immédiate et sans condition » des personnes arrêtées lors des manifestations du 19 août dernier, la mise en place d’une commission d’enquête chargée de situer les responsabilités et de traduire en justice les auteurs et les commanditaires des violences des 19 et 20 août 2017, l’arrêt « immédiat » des persécutions, des arrestations, des poursuites et des violences à l’encontre des militants et des responsables du PNP, l’arrêt « immédiat » à l’entrave à l’exercice du droit constitutionnel de manifestation, le retour à la constitution originelle du  14 octobre 1992 et la révision du cadre électoral et l’instauration du droit de vote pour les étrangers.

A.Y.

La Vice-Présidente pour le développement durable de la Banque Mondiale séjourne au Togo dans le cadre d’une mission de prise de contact avec les autorités togolaises et la représentation nationale de son institution. Mercredi 23 août, Mme Laura Tuck a été reçue par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé avec qui elle a parlé de la situation de la côte togolaise et promis un appui de 45 millions de dollars US (environ 27 milliards de francs CFA) pour la lutte contre l’érosion côtière au Togo.

« J'ai reçu aujourd'hui la Vice-Présidente pour le développement durable de la Banque Mondiale, Mme Laura Tuck. Je remercie Mme Laura Tuck pour l'appui inestimable de 45 millions de dollars que la Banque Mondiale met à notre disposition. Notre pays le Togo, est l'un des six pays bénéficiaires du programme régional sur l'érosion côtière », a annoncé le président de la République sur son compte Twitter.

Il faut rappeler que Mme Laura Tuck a été reçue mardi 22 août dernier par le Premier ministre, Komi Sélom Klassou. Les échanges entre les deux personnalités ont porté sur la mise en œuvre du projet West African Coastal Areas Program (WACA), un projet qui implique plusieurs Etats de la côte ouest-africaine dans la lutte contre la dégradation du littoral.

La banque Mondiale et le Togo ont mis en place un nouveau cadre de partenariat sur la période 2017-2020.

A.Y.

Comme précédemment annoncé, le capitaine des Eperviers du Togo, Emmanuel Adebayor, a prolongé son bail avec le club turc d’Istanbul Basaksehir où il évolue depuis janvier 2017. L’information de la prolongation du contrat du longiligne attaquant a été rendue publique mercredi par le site sportif, Africatopsport.com.

Le Togolais a signé pour 3 années supplémentaires et est désormais lié au club turc jusqu’en 2020. « Arrivé en janvier dernier pour 18 mois, Adebayor a convaincu tout son monde à Basaksehir. Auteur de 8 buts en 15 matchs en 5 mois, l’ancien buteur du Real Madrid s’est vu offrir une prolongation à l’issue du match retour du 2ème tour préliminaire de la Ligue des champions face au Club Brugges », , indique le site d’information.

A.Y.

Le ministre de la Justice, Puis Agbétomey a rendu public mercredi, le chiffre « réel » des personnes appréhendées en marge de la manifestation du 19 août dernier, organisée par le Parti national panafricain (PNP) dans cinq villes du pays. Au total, a annoncé le ministre de la Justice, 81 personnes ont été interpellées dans les villes où la manifestation s’est tenue.

Parmi elles, soixante-six personnes ont été placées sous mandat de dépôt pour la suite de l’enquête et accusées de diverses charges à savoir : délits de rébellion, destruction volontaire, voie de fait, détérioration et dégradation de biens publics et privés. Quinze autres ont été remises en liberté pour « insuffisance de charges ».

Le ministre Agbétomey a, en outre remis en cause les chiffres de 250 personnes arrêtées lors de ces mouvements. Un chiffre avancé par l’opposition togolaise qui réclame la « libération sans condition » de ces détenus. « Il apparaît en outre, que contrairement à certaines allégations faisant état de deux cent cinquante (250) personnes interpellées dont certaines seraient placées dans des lieux inconnus et soumises à la torture, on dénombre plutôt soixante-six (66) personnes interpellées sur toute l’étendue du territoire et toutes détenues dans des lieux de détention connus », il-t-il indiqué à l’occasion d’un point de presse qu’il tenu à son cabinet à Lomé.

Le Garde des Sceaux a pour finir, mis en garde la population contre les diffusions d'informations et d'images « fausses » attribuées au Togo, les appels à la guerre, la diffusion de fausses nouvelles et des dénonciations calomnieuses. Ces faits sont des infractions qualifiées de provocation à la commission de crime et délits et passibles de sanctions pénales, a-t-il fait savoir.

A.Y.

Page 10 sur 235

Nos Partenaires

Liens

Citation Proverbes africains

  • Si tu es neutre en situation d'injustice, c'est que tu as choisi le coté de l'oppresseur 

    Desmond TUTU