Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

« A 80% nous pouvons estimer que les choses se déroulent comme on le souhaite et nous attendons le 27 mai pour éclater le public et les hommes de médias à la sixième édition de la soirée T des médias »

Le « T des medias » est à sa 6ème édition. La soirée consacrée à cet important événement culturel animé de bout en bout par les professionnels des médias se déroulera le 27 mai prochain à Lomé. A quelques semaines de cet événement, son promoteur, David Baini Djagbavi donne des détails sur le programme concocté. Lire l’intégralité de l’entretien.

Afreepress : Quelles sont les couleurs de la 6ème édition de la soirée « T des médias » de cette année?

David Baini : Le « T des médias » est un événement conçu et organisé pour marquer la célébration de la journée mondiale de la liberté de la  presse au Togo. Et en cela nous préparons une soirée qui allie spectacle et show des journalistes cette année à la sixième édition de la soirée « T des médias ».  Au-delà de l'aspect défilé de mode, le public aura l'occasion de découvrir les journalistes  sous un autre angle, celui des passionnés de la musique et de la danse. Cette année les journalistes animeront les espaces d'intermède prévus dans le programme de la soirée à travers des prestations scéniques dignes des artistes professionnels.

Quelle sera la particularité de cette édition?

Cette année nous avons estimé nécessaire de revisiter les cinq dernières éditions des soirées « T des médias ». Après cinq éditions,  la sixième soirée sera essentiellement consacrée à une édition bilan. Ainsi nous avons ramené cette année l'édition du journal radiophonique en direct de la salle, également le programme de la soirée a ouvert une parenthèse pour permettre au public de défiler sur le « T des médias » autour du concept le « T c'est vous ». Nous avons aussi sélectionné des hommes de médias qui n'ont jamais défilé sur le « T des médias » et avons enfin proposé un programme alléchant qui permettra aux journalistes de partager leur temps récréatif avec leur public à travers le spectacle qu'on leur offre.

Que viennent faire les journalistes et hommes de médias sur le T des médias?

Les journalistes,  animateurs, techniciens,  bref l'ensemble de la grande famille des médias du Togo viennent partager leur envie d'observer une pause récréative le temps d'une soirée après 12 mois de travail à informer la population. Sur le « T des médias », les journalistes se transforment en mannequins et stars du podium pour continuer de créer la symbiose et la complicité qu'il y a entre eux  et le public qui les suit et les lit tous les jours sur les télés,  radios, presses, magazines et sites d'information.

C'est le seul moment de l'année où le public à la possibilité et l'opportunité de voir ses stars des médias s'amuser et se divertir pour le plaisir du public. C'est un instant magique qui crée beaucoup de rapprochements et d'intimité entre le public et les journalistes.

Comment accéder à la salle et quelles sont les conditions pour la soirée de cette année?

L'accès est libre et gratuit pour les hommes de médias sur présentation de leurs cartes professionnelles ou de leur carte de presse. Nous attendons 350 journalistes togolais à cette soirée et en cela nous avons pris toutes les dispositions techniques pour faciliter l'accès à la salle à tous les journalistes qui présenteront leur carte d'identification professionnelle. Le public est invité à cette soirée et pour y accéder le public paie un ticket d'entrée à 5 000 FCFA pour vivre les seuls instants magiques et féeriques qu'offrent la soirée « T des médias » et les journalistes. Nous attendons tout le monde à  la soirée cette année,  il y a de la place pour ceux qui ont envie de  venir voir les journalistes défiler sur le « T des médias ».

Quelles seront les créations qui seront présentées cette année sur le « T des médias? »

Cette année nous proposons des tenues de ville et de sortie. Contrairement à l'année dernière où nous avons présenté une collection essentiellement faite dans les uniformes scolaires, les modèles qui seront présentés par les stylistes sont créés dans trois pagnes différents dont les tissus Wina Wax, les pagnes Manatex et Héritage. Nous profitons de l'occasion pour dire un grand merci à ces femmes Nana Benz qui ont accepté de nous doter de leurs pagnes pour en faire les tenues qui seront portées en exhibition par les journalistes à la soirée. Également nos remerciements vont aux stylistes qui nous ont toujours soutenus et qui ont accepté de nous accompagner sur cette aventure.

Avez-vous reçu des soutiens des partenaires et du gouvernement pour cette année?

Le ministère de la communication et le ministère de la sécurité nous ont toujours soutenus. Chaque année ces ministères nous ouvrent grandes leurs portes pour nous écouter, nous conseiller et nous apporter leurs soutiens respectifs. C'est le lieu ici de leur dire infiniment merci pour cet appui.

Nous sommes également soutenus par la HAAC et nos partenaires de longue date dont MOOV Togo qui nous accompagnent depuis 6 ans. D'autres nouveaux partenaires se sont ajoutés à la liste cette année.  C'est ici pour moi l'expression de toute notre reconnaissance pour cet appui qu'ils nous apportent chaque année lorsque nous allons vers eux avec notre projet.

Le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ) a tenu le 19ème numéro de sa plateforme d'échanges et de partage d'expériences destinées aux jeunes bénéficiaires ou non du FAIEJ dénommé : « Jeudi j’ose ». C’était le jeudi 11 mai dernier à la Bluezone de Cacavéli sous le thème : "L'entrepreneur à la conquête du client". Il s’agit d’accompagner les jeunes à mieux réussir leurs initiatives en leur indiquant les voies et moyens pour y parvenir.

La force d’une entreprise réside dans sa capacité à vendre, c'est aussi le seul moyen de lui permettre de prospérer. Pour encadrer les jeunes entrepreneurs à mieux réussir dans leurs projets, le 19e numéro de « Jeudi j’ose », a été consacré  aux règles à mettre en œuvre pour la croissance de la clientèle.

Cette rencontre a également donné lieu à une revue des stratégies  d’élaboration des plans de marketing, en l’occurrence la certification des produits afin qu’ils soient sans danger pour les consommateurs.

Le FAIEJ est un programme du ministère du Développement à la Base mise en place pour accompagner et encourager les jeunes entrepreneurs.  «  Jeudi j’ose » en est une plateforme dont l’objectif est  le partage et l’échange d’expériences entre les jeunes.

Raphaël A.

2 buts à 1, c'est sur ce score que l’équipe nationale des personnes malentendants des Super Eagles du Nigéria ont remporté vendredi à Bamako, la 7èmeédition du Tournoi de football des sourds de  l'Afrique de l'Ouest en battant en finale, les Aigles du Mali.

Le Nigéria inscrit ainsi son nom sur le trophée de cette compétition qui s'est déroulée au stade Modibo Keita de Bamako du 6 au 12 Mai 2017. La troisième place est revenue à  l'équipe de la Sierra Leone qui a éliminé sur pénalty, le Niger lors de la demi-finale.

En plus du trophée et des médailles en argent et en bronze, les trois premières équipes ont reçu respectivement des enveloppes de 2000, 1500 et 1000 dollars US en présence du Directeur de Cabinet du Ministre Malien des Sports, des députés à  l'Assemblée  Nationale  Malienne, des autorités Administratives et responsables de sociétés. Ils étaient aux Côtés d’Amuda Y.  IBRAHIM, président de West African Deaf Sports Union (WADSU), entendez,  l'Union sportive des Sourds de l'Afrique de l'Ouest.

Sept (7) équipes ont pris part à cette 7ème édition du tournoi de football des sourds de l'Afrique de l'Ouest. Il s’agit de  la Côte d'Ivoire, la Gambie le Liberia, le Nigéria, le Niger, le Mali et la Sierra Leone. La 8ème édition de la compétition l'année prochaine au Niger.

Bamako, Ferdinand DUBIEN

Le président de la République, Faure Gnassingbé a rallié mercredi Kigali, la capitale du Rwanda, où il prend part comme invité d’honneur à la 3ème édition du sommet Transform Africa, a appris l’Agence de presse Afreepress d’un communiqué de la présidence.

Ce 10 mai 2017 a démarré au Kigali Conference Center, la cérémonie d’ouverture de cette rencontre en présence du président de la République, Faure Gnassingbé et de son homologue rwandais, Paul Kagamé ainsi que de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova et du Directeur exécutif de Smart Africa, Dr Hamadoun Touré.

Transform Africa est un cadre global de réflexion dédié à la promotion de nouvelles manières de concevoir, d'accélérer et de soutenir l’évolution numérique et pour la mettre au  Service des communautés en Afrique. L’évènement est organisé sous l’égide de l’alliance Smart Africa.

Cette alliance regroupe 18 Etats membres et ambitionne de bâtir par une approche intégrée, une économie connectée, concurrentielle et innovante pour faire de l’Afrique un cadre prospère pour ses filles et ses fils. Ce regroupement dont fait partie le Togo, se veut également un pôle compétitif vis-à-vis des autres parties du monde.

Faure Gnassingbé a reçu plusieurs personnalités en marge de ce sommet. Il s’est entretenu notamment avec M. Amoudoum Touré, Directeur exécutif de SMART Africa, le président nigérien, Mamadou Issifou, Strive Massiwa, entrepreneur dans le domaine du numérique.

La rencontre est placée sous le thème : « Villes Intelligentes, Développement Accéléré ».

Aklom A.

Page 3 sur 202

Nos Partenaires

Liens

Contact us

Lome-Togo, +228 9009 4006

Citation Proverbes africains

  • Lorsque ton pied ramasse la merde, tu ne le coupes pas mais tu dois le laver.