Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

Après l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé redevenu un aéroport ultra moderne et respectant les standards internationaux, le Togo va disposer dans les
16 prochains mois d’un autre aéroport qui respecte les normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI).

Il s’agit de l’aéroport international de Niamtougou (480 km au nord de Lomé) dont la piste sera rallongée de 500 mètres avec la création d’une raquette de retournement pour le renforcement des chaussées
aéronautiques existantes, notamment la piste, la bretelle, le parking et la clôture du périmètre de l’aéroport.

Les travaux qui vont coûter une enveloppe financière de 32,640 milliards de francs CFA dont 85% ont été prêtés par la China Exim Bank et 15% venant du budget togolais, ont été lancés ce samedi à
Niamtougou par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé. Les travaux seront exécutés par la China Airport Construction Group Corporation (CACGC) et démarrent ce samedi.

« L’aéroport international de Niamtougou est un atout majeur pour le développement économique harmonieux de notre pays. Sa modernisation répond à un besoin réel des populations et s’inscrit dans la logique
des pôles régionaux de développement. Grâce aux travaux qui démarrent dès aujourd’hui, cet aéroport sera à terme en mesure d’accueillir des avions gros porteurs dans des conditions optimales de sécurité et de
rentabilité. Cela favorisera l’essor du tourisme et de l’hôtellerie dans la partie septentrionale de notre pays », a déclaré le ministre des Infrastructures et des transports, Ninsao Gnofam.

Présent à la cérémonie de lancement, l’Ambassadeur de Chine au Togo, Liu Yuxi a relevé que l’infrastructure est la base du développement socio-économique durable et dans cette optique, le développement des
infrastructures pour le Togo constitue la principale priorité de la coopération sino-togolaise.

Mis en service à partir de 1981, l’aéroport international de Niamtougou dispose aujourd’hui d’une aérogare, d’une piste de 2.500 mètres de long et 45 mètres de large accessible aux avions DC 10-30,
d’un parking avion de quatre (4) postes, des aides à l’atterrissage, et d’un radar secondaire.

Les travaux de modernisation de l’aéroport qui s’inscrivent dans le cadre de la commémoration du 56ème anniversaire de l’indépendance du Togo, vont durer 12 mois, après une période préparatoire de 4 mois.



Telli K.

L’Etat togolais s’est engagé dans une politique de vérité des prix des produits pétroliers à la pompe et tient à la respecter. Dans ce cas de figure ce sont les usagers qui doivent s’en réjouir. En 5 mois, les consommateurs ont déjà bénéficié de trois réductions de ces produits à la pompe. La prochaine, a-t-on appris, interviendra ce vendredi 22 avril à zéro heures.

Les nouveaux prix se déclinent désormais comme suit :


Le Super sans plomb passe de 496 F Cfa à 471 F Cfa,


Le Gasoil passe de 545 F Cfa à 518  F Cfa,


Le Pétrole lampant passe de 446 à 424 F Cfa,


Le Mélange deux temps passe de 598  à  575 F Cfa,


Le prix de la bouteille de gaz butane reste inchangé.

A.G.

Le Togo peut espérer un meilleur positionnement dans le prochain classement Doing Business. C’est la conclusion qu’on peut tirer de la mission qu’effectue actuellement au Togo une équipe d’évaluateurs de cette initiative de la Banque mondiale séjourne au Togo depuis le 18 avril dernier avec pour objectif de collecter les informations sur les efforts du Togo sur les dix (10) indicateurs entrant dans le cadre de l’amélioration du climat des affaires.

  Cette équipe a rencontré le Premier ministre, Komi Sélom Klassou, ce jeudi pour lui faire le point de la mission et des informations collectées sur le terrain.

  « Ce travail qui consiste à voir les efforts que le gouvernement a faits pour améliorer le climat des affaires est en cours, il n’est pas terminé. Nous avons trouvé une entière collaboration non seulement de la part des entités publiques mais également du secteur privé qui a été consulté », a déclaré Maguey Dia, chef de la délégation de Doing Business au sortir de l’entretien avec le Premier ministre.

  De façon générale, a ajouté Jean Arlet, ce suivi à la fois des administrations publiques mais du secteur privé permet de remarquer une réelle ambition d’améliorer le cadre réglementaire des affaires. « Pour tous les entrepreneurs, c’est quelque chose de très positif », a-t-il conclu.

  Dans le secteur privé, la collecte des données a permis de préciser les informations à travers des données fiables.

  Le Togo est classé 150ème sur 189 Etats évalués dans le dernier classement Doing Business.

 

  Bernadette A.

Les opérations de hub de la compagnie aérienne panafricaine ASKY démarrent dans ce mois d’avril à la nouvelle aérogare de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de
Lomé. C’est ce qu’a appris l’Agence de presse Afreepress de la compagnie aérienne susmentionnée.

Lancés en janvier 2012 par le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, les travaux de cette aérogare permettent à l’aéroport de Lomé de devenir ultra moderne et conforme aux standards internationaux.

Cette aérogare dispose ainsi de trois (3) niveaux, à savoir la zone arrivée, la zone transit et la zone départ avec trois (3) passerelles d’embarquement télescopiques.

« Cette nouvelle aérogare offre en plus d’un confort exceptionnel, des centres commerciaux duty free, des restaurants, des salons d’affaires et VIP pour la relaxation, un Wi-Fi haut débit accessible à tous »,
indique la compagnie ASKY.

Pour rappel, l chantier est exécuté par deux (2) constructeurs chinois, la CACC et la WIETC sous le contrôle de la SOCOTEC.



Telli K.

Page 8 sur 14

Nos Partenaires

Liens

Contact us

Lome-Togo, +228 9009 4006

Citation Proverbes africains

  • Lorsque ton pied ramasse la merde, tu ne le coupes pas mais tu dois le laver.