Winamp, iTunes Windows Media Player Real Player QuickTime Web Proxy

L'Association des Femmes Chefs d’Entreprises du Togo (AFCET) a organisé ce 28 mars 2017 à Lomé, une rencontre sur les droits et devoirs des contribuables, a appris l’Agence de presse Afreepress.

Organisée en collaboration avec l'Office togolais des recettes (OTR), cette  rencontre a permis aux femmes chefs d’entreprises d’acquérir de nouvelles connaissances et  d'avoir des éclaircissements sur la fiscalité, le suivi et la gestion clientèle, la gestion de la trésorerie d’exploitation, le regroupement des transactions de même nature et la différence entre le compte de bilan et le compte de gestion.

L’occasion a été donnée au chargé des programmes et du suivi de l’OTR,  Ayiamkpor Koffi  Délalom, d’informer  l’AFCET sur les dernières grandes décisions prises par l’OTR, notamment la baisse de la Taxe sur la Valeur Ajoutées (TVA) sur plusieurs  produits de première nécessité. Celui-ci a mis à la disposition des Femmes Chefs d’Entreprise, les nouvelles  réglementations de l’OTR sur la loi de finances en l’occurrence la baisse sur la TVA qui est passée de 18 à 10%.

Une information qui a particulièrement réjoui la  présidente de l’AFCET, Edwige Ayité qui a lancé un appel à ses consœurs à accomplir leurs devoirs fiscal envers l’OTR.

Rappelons que l'association AFCET est créée en 2001. Elle œuvre pour la promotion et la défense des femmes chefs d’entreprises du Togo. 

Raphaël A.

Un fonds de 29 millions de dollars, soit 17,5 milliards de francs CFA vient d’être octroyé par la Banque mondiale au Togo, a appris l’Agence de presse Afreepress d’un communiqué rendu public par l’institution. Ce don, d’après le communiqué de la Banque mondiale, vient aider  l’Etat togolais dans la mise en œuvre de sa politique nationale de développement à la base adoptée il y a quatre années.

« Le projet qui vient d’être approuvé s'appuie sur les bons résultats enregistrés dans le cadre de nos précédentes interventions dans le développement communautaire, depuis notre réengagement avec le Togo en 2008. Il entend apporter un accompagnement supplémentaire aux efforts du gouvernement visant à améliorer l'accès aux services de base pour les pauvres », souligne le Directeur de la Banque du Togo, Pierre Laporte.

La politique nationale de développement à la base s’appuie sur quelques grands axes à savoir : la réhabilitation et la construction d'environ 200 infrastructures socioéconomiques de base,  l’accès des populations aux filets de protection sociale, le renforcement des capacités des acteurs en charge des programmes d’aide aux communautés. « Nous sommes confiants que le nouveau projet permettra au gouvernement de répondre aux besoins des populations les plus pauvres pour un meilleur accès à l'éducation, aux soins de santé et à des opportunités économiques », a indiqué M. Laporte.

Il faut aussi souligner qu’un autre fonds de 15 millions de dollars, soit 9 milliards de F CFA a été également débloqué par la Banque mondiale destiné à aider le gouvernement à créer plus de débouchés professionnels aux jeunes pauvres et vulnérables. Ce programme s’adresse aux jeunes gens âgés de moins de 35 ans et résidant dans  les localités les plus défavorisées du pays et ayant un niveau d’études scolaires limité au premier cycle.

A.Y.

La Commission nationale de l'Organisation pour l'harmonisation en Afrique du droit des affaires (Ohada) a tenu une séance de travail avec les artisans du Togo à la chambre des métiers à Lomé. C’était en fin de semaine dernière. Les échanges ont porté sur l'application du droit Ohada.

Il s'est agi pour la commission d'informer les artisans sur l'existence du droit Ohada et ses domaines d'application au Togo ainsi que les avantages qu’ils peuvent en tirer. « Nous avons parlé du droit commercial en général, de ce qu'on entend par commerçants au sens Ohada. Nous leur avons aussi parlé de leur statut au sein de l'acte uniforme, des sociétés commerciales et de l'acte uniforme sur les sociétés coopératives. Il leur a été demandé de se conformer aux textes en vigueur dans leurs Etats qui sont membres de l'Ohada », a indiqué Evelyne Afiwa Hohouéto, Secrétaire exécutive de la commission nationale Ohada.

Les membres de la Chambre nationale des métiers ont pris part en avril 2016 à un atelier régional organisé par l'Ohada à Abidjan. Au retour de cet atelier, il est apparu nécessaire à la délégation de la Chambre nationale des métiers de partager ses connaissances avec les artisans. Ce qui explique la tenue de cette rencontre d’échanges.

« Il est impérieux d'inviter la chambre à informer et à former les diverses corporations des métiers sur les dispositifs contenus dans les actes uniformes de l'Ohada ainsi que les procédures inhérentes au droit des affaires qui encadre l'exercice de leurs activités », a ajouté Evelyne Afiwa Hohouéto.

Les participants ont saisi l’occasion pour présenter aux responsables de la Chambre des métiers du Togo, leurs préoccupations qui portent essentiellement sur les charges fiscales et la protection sociale.

Le Togo a ratifié le traité de l'Ohada en 1995 après avoir l’avoir signé en octobre 1993.

DBD

« Je vous annonce que la suppression des #taxes douanières sur les équipements informatiques est officialisée ». C’est l’information qu’a postée mardi sur son profile twitter, Cina Lawson la ministre des Postes et de l’Economie numérique.

Il s’agit là d’une décision importante sur laquelle le gouvernement s’était engagé il y a quelques mois à agir. La décision supprime la TVA et les droits de douane sur les équipements et consommables informatiques et électroniques. Un cadeau de fin d’année pour des millions de Togolais qui sont devenus accrocs aux smartphones et autres gadgets électroniques connectés.

La mesure va surtout profiter aux entreprises et aux startups qui se développement à un rythme effréné dans le pays.

Reste à améliorer la qualité de la connexion internet et à rabaisser le prix des abonnements au réseau pour marquer durablement l’esprit des consommateurs. Un dossier que promet de gérer la ministre.

Théophile K.

Page 3 sur 14

Nos Partenaires

Liens

Contact us

Lome-Togo, +228 9009 4006

Citation Proverbes africains

  • Lorsque ton pied ramasse la merde, tu ne le coupes pas mais tu dois le laver.