Prof Ihou Wateba inquiet de la reprise des activités d’Air France

par icilome.com

Le Prof Majesté Ihou Wateba ne comprend pas pourquoi la compagnie aérienne Air France qui n’est pas une compagnie togolaise, s’apprête à relancer ses activités alors que c’est la même qui a amené les premiers cas de Covid-19 sur le territoire togolais. Il souhaite que le gouvernement togolais prenne en compte l’intérêt des populations.

flambée des cas de contagions liées à la Covid-19. En tout, 238 cas recensés selon les chiffres rendus publics jeudi.

Intervenant sur le sujet, le responsable du centre de prise en charge des malades du nouveau coronavirus (CHR Lomé commune) a vivement dénoncé la « probable » reprise des activités de la compagnie Air France vers le Togo au vue des circonstances.

« Si nous avons le Coronavirus au Togo, c’est parce qu’Air France a envoyé les premiers cas de Coronavirus au Togo. Et quand ils ont arrêté les vols, les 100 premiers cas que nous avons eu à traiter sont des voyageurs et les cas contacts des voyageurs », a-t-il souligné.

Et d’ajouter : « Ils ont amené la Covid-19 au Togo, et aujourd’hui la maladie est rentrée dans les communautés où on retrouve des cas de VIH, des hypertendus, et d’autres maladies qui augmentent le risque de décès des personnes atteintes par la Covid-19. Et voilà qu'on veut autoriser ces compagnies à amener encore les gens au Togo ».

Aujourd’hui a-t-il poursuivi, la pandémie n’est plus au niveau des voyageurs, mais c’est au niveau des pays voisins qui commencent à alimenter le pays en malades, notamment le Ghana. « La graine de la maladie est dans toutes les communautés aujourd’hui », a-t-il déploré.

Par ailleurs, le Doyen de la Faculté des Sciences de la Santé de l’Université de Lomé invite le gouvernement à penser à l’intérêt des populations.

« Ils doivent avoir pitié de nous les médecins. Nous sommes toujours en première ligne, il faudrait bien qu’ils tiennent compte de cela », a-t-il plaidé.

N. K