127 cas en une semaine, de l'urgence d'une prise de conscience individuelle et collective

par Togotopnews

Le nombre de personnes testées positives au coronavirus a évolué la semaine dernière. De lundi 11 mai au soir du dimanche 17 mai, on dénombre 127 cas sur un total de 2236 tests réalisés.

Lundi, 7 personnes étaient testées positives ; mardi 18, mercredi 20. Le jeudi soir le site du gouvernement révèle 19 cas et le vendredi 25 cas. La journée du samedi a battu le record avec 35 cas positifs au coronavirus et dimanche, 3 seulement.

Selon Prof Majesté Ihou Wateba, infectiologue et Chef du comité national de la lutte contre le coronavirus, plusieurs raisons expliquent cette augmentation des chiffres. « Le mal est que la graine du coronavirus  est dans, toutes les communautés aujourd’hui,  tous les  quartiers. À tous les 500m de Lomé on trouve un cas de Covid-19 », renseigne le doyen de la faculté des sciences de la santé de l’Université de Lomé.

Face à cet état de chose,  l’infectiologue demande une prise de conscience individuelle et collective. « Ce sont les hommes qui s’infectent, c’est à eux d’arrêter la propagation de la maladie. Il faut que chacun décide que cela ne passera pas par moi », a-t-il conseillé en insistant sur le respect scrupuleux des mesures  barrières annoncées par le gouvernement et l’OMS.

Par ailleurs, cette évolution de la situation malgré la diffusion des émissions sur les radios et télévisions pousse le Prof Ihou Wateba à se demander « s’il ne faut pas peut-être changer la stratégie de communication ? »

Atha ASSAN