Lavié : Le personnel soignant abandonne un homme suspecté d’avoir la covid-19 qui décède des heures après

par icilome.com

Les habitants de Lavié (localité située à 135 km de Lomé) ont été témoins d’une scène surréaliste mardi dernier. Un homme du nom de Togbo Komla, admis au dispensaire de cette région, s’est vu abandonner par le personnel soignant parce qu’il était suspecté d’être porteur du coronavirus. Il décédera des heures après.

Selon les informations, le défunt, la quarantaine, souffrait des maux de hanche et éprouvait des difficultés à respirer. Exposant ces maux au professionnel de santé qui normalement devait le suivre, ce dernier a fini seul dans son lit d’hôpital sans être soigné, parce qu’il était suspecté d’être porteur du coronavirus.

Togbo Komla mourra quelques heures des suites de ses douleurs après s’être arraché de son lit, traînant son corps dans les couloirs du dispensaire, à la recherche du personnel soignant. Après son décès, les autorités locales ont fait pression sur la famille du défunt pour qu’il soit enterré sur le champ. Ce qui fut fait le même jour, a-t-on appris.

Plus tard jeudi 21 mai 2020, le DPS de Kloto a annoncé aux proches du défunt et au chef canton de cette région que ce dernier n’était pas porteur du virus. A l’en croire, un prélèvement avait été effectué sur feu Togbo Komla et que les résultats se sont révélés négatifs à la covid-19.

Ce fut une nouvelle choquante pour la famille éplorée, et qui traduit par ailleurs, le manque de professionnalisme de certains agents de santé. Depuis cette annonce, l’affaire fait grand bruit et suscite une avalanche de commentaires dans lesquelles on peut clairement lire, l’indignation des observateurs.

N.K