Porte de masque obligatoire au marché

par icilome.com

Dans le cadre de la lutte contre la maladie virale due au coronavirus, le port du masque est décrété obligatoire surtout dans les marchés, mais certains citoyens continuent de l’ignorer, s’exposant à une amende désormais chiffrée.

Le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales et son collègue du Commerce, de l’Industrie, de Développement du Secteur privé et de la Promotion de la Consommation locale ont sorti un arrêté interministériel n°0167 MATDCL/MCIDSPPCL portant obligatoire le port de masque de protection dans les marchés du Togo.

« Dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie au Coronavirus, le port de masque de protection est obligatoire jusqu’à nouvel ordre dans les différents marchés du Togo », précise l’article premier dudit arrêté interministériel signé en date du 8 juillet 2020.

Ceux qui ne respectent pas cette consigne du gouvernement, informe le second article, sont passibles « d’une interdiction d’entrée au marché et d’une amende allant de trois mille (3000) à vingt mille (20.000) francs CFA ».

L’amende peut aller jusqu’à cinquante mille (50.000) FCFA pour les récidivistes.

« Les secrétaires généraux du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales et du ministère du Commerce, de l’Industrie, du Développement du Secteur privé et de la Promotion de la Consommation locale sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté qui sera publié au Journal Officiel de la République togolaise », complète l’article 3.

Le coronavirus, à ce jour, a contaminé 695 personnes dans le pays dont 475 guéries et 15 décès. 205 patients sont encore sous traitement. Depuis le début de l’apparition des premiers cas, 33593 tests de laboratoire ont été effectués au Togo, selon les chiffres publics.

A.H.