Bientôt les patients paieront eux-mêmes les frais de prise en charge

par icilome.com

La pandémie du nouveau coronavirus poursuit sa course folle au Togo. Actuellement, le pays est à plus de 770 cas confirmés, dont plus de 540 guérisons, 210 patients sous traitement et 15 décès.

Lors de son 12èm rendez-vous hebdomadaire avec la presse mercredi à Lomé, la Coordination nationale de la gestion de la riposte contre la Covid-19 a évoqué certaines nouvelles mesures qui seront en vigueur sous peu. L'une de ces mesures est relative à la prise en charge des malades atteints du virus mortel.

Selon le Médecin-Colonel Djibril Mohaman, Coordonnateur de la Coordination nationale de la gestion de la riposte contre le coronavirus au Togo, bientôt le traitement des patients contaminés par la Covid-19 ne sera plus gratuit. Ce seront les malades eux-mêmes qui vont régler la facture de leur prise en charge.

Le Colonel Djibril Mohaman explique cette mesure par le fait que le traitement des cas contaminés coûte trop cher à l’Etat. En plus, certains patients profitent du fait de leur contamination au coronavirus pour traiter, par la même occasion, les autres pathologies qu’ils traînent depuis.

« Les gens veulent faire d’une pierre deux coups. Il y a certains patients qui ont contracté d’autres maladies avant d’être atteints de Covid-19. Mais quand ils viennent à l’hôpital, nous sommes obligés de traiter non seulement le coronavirus, mais aussi ces autres maladies qu’ils ont déjà contractées. Il y a certains cas qui viennent avec d’autres maladies chroniques comme le diabète, donc nous sommes obligés de les soigner. Mais on ne peut à cause de coronavirus, soigner gratuitement les autres maladies », a laissé entendre le Médecin-Colonel.

Il précise toutefois que cette nouvelle mesure sera mise en vigueur graduellement et progressivement.

Rappelons que bientôt les personnes mises en quarantaine seront également obligées de payer elles-mêmes la facture de leur hébergement dans les hôtels réquisitionnés. Selon certaines indiscrétions, une seule personne mise en "quartozaine" coûte 2 millions de francs CFA à l'Etat.

Godfrey A