Plus de 10.000 soignants en Afrique sont infectés par la Covid-19

par 24 heureinfo

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde contre la menace que représente la Covid-19 pour les professionnels de la santé en Afrique. Plus de 10.000 travailleurs de la santé dans les 40 pays qui ont signalé de telles infections ont été infectés par le virus jusqu’à présent. Un chiffre qui illustre les défis auxquels le personnel médical de première ligne est confronté.

La mise en garde de l’OMS survient au moment où les cas de Covid-19 en Afrique semblent s’accélérer. Il y a maintenant plus de 750.000 cas de Covid-19, dont plus de 15 000 décès, sur le continent africain. Certains pays frôlent un nombre critique d’infections qui peuvent mettre à rude épreuve leurs systèmes de santé. L’Afrique du Sud est aujourd’hui l’un des pays les plus touchés au monde.

« L’augmentation du nombre de cas de Covid-19 en Afrique exerce une pression de plus en plus forte sur les services de santé de tout le continent », a déclaré jeudi la  Dr. Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, lors d’une conférence de presse virtuelle. « Cela a des conséquences très réelles pour les personnes qui y travaillent, et il n’y a pas d’illustration plus frappante de ce phénomène que le nombre croissant d’infections chez les travailleurs de la santé », a-t-elle ajouté.

« Une infection parmi les travailleurs de la santé est une infection de trop »

Dans de nombreux pays africains, les mesures de prévention et de contrôle des infections visant à prévenir les infections dans les structures de santé ne sont pas encore pleinement mises en œuvre. Lorsque l’OMS a évalué les cliniques et les hôpitaux du continent africain pour ces mesures, seuls 16 % des quelque 30 000 établissements étudiés ont obtenu un score d’évaluation supérieur à 75 %. Il a été constaté que de nombreux établissements de santé ne disposaient pas de l’infrastructure nécessaire pour mettre en œuvre les principales mesures de prévention des infections ou pour éviter la surpopulation. Seuls 7,8% (2.213 établissements) disposaient de capacités d’isolement et seulement un tiers avait la capacité de trier les patients.

« Une infection parmi les travailleurs de la santé est une infection de trop », a déclaré la Dr. Moeti. « Les médecins, le personnel infirmier et les autres professionnels de la santé sont nos mères, nos frères et nos sœurs. Ils concourent à sauver des vies mises en danger par la Covid-19. Nous devons nous assurer qu’ils disposent du matériel, des compétences et des informations dont ils ont besoin pour assurer leur propre sécurité, celle de leurs patients et de leurs collègues »