Débandade à l’EPP centrale de Cinkassé

par icilome.com

Alors que le Directeur régional de l’éducation, accompagné du préfet, arrive dans l’enceinte de l’EPP Centrale de Cinkassé pour une sensibilisation contre la pandémie, les élèves ont déserté l’établissement, croyant qu’il s’agirait d’une vaccination contre la Covid-19.

C’est bien un fait divers, mais d’un caractère particulier. Ce lundi matin, à l’école Primaire publique centrale de Cinkassé, dans la préfecture de Tône, la plupart des élèves ont fui leur établissement, croyant que le Directeur régional de l’éducation et le préfet de la localité avec leur équipe sont venus pour une vaccination anti-coronavirus.

Peu après cette scène surréaliste, la campagne de sensibilisation entamée ce lundi 1er février contre la propagation de la pandémie de coronavirus dans la préfecture Tône (bouclée et sous couvre compte tenu de l’ampleur de la crise sanitaire) a pu commencer dans les différentes écoles.

« Ce fait anodin rapporté par l’un de nos reporters dans la région, doit interpeller les autorités quant à la future campagne de vaccination qui se prépare dans le pays », fait remarquer le confrère 24heureinfo.com dans l’une de ses publications du jour.