un agent vaccinateur contre covid-19 arrêté pour fraude

par 24 heureinfo

La fraude dans la campagne de vaccination contre covid-19  est punie. Après l’épisode de traficotage des résultats du test PCR, c’est le tour de la falsification de la carte de vaccination. Un agent vaccinateur en service dans un centre  de santé à Agoè-Démakpoè dans la banlieue nord de Lomé  est aux arrêts.

C’est un engagement pris par la coordination nationale de pratiquer la tolérance zéro contre les fraudeurs  du dispositif de test ou de vaccination. Moins d’une semaine après l’annonce sur la falsification de la carte de vaccination, le premier présumé auteur, agent vaccinateur est dans les mailles de la Police nationale. Présenté au procureur de la République, il est en attente de jugement.

« La Force GMS (Groupe mixte de surveillance, Ndlr) Covid-19, dans ses investigations, a pu interpeller le 25 septembre 2021, un individu à la Polyclinique Agoè-Démakpoè, alors qu’il venait de remettre une carte de vaccination à une dame contre une somme de 15 000 F, sans lui avoir administré le vaccin », a informé, mercredi 29 septembre au cours d’une rencontre avec la presse, le Coordonnateur  national de  gestion de la riposte (CNGR) au Covid-19, le Médecin-Col Djibril Mohaman.

Membre d’un vaste réseau, les investigations se poursuivent pour démanteler le reste du gang  de fabricants de fausses cartes vaccinales et dans cette affaire, deux centres de santé sont pointés du doigt.

L’acquisition de la carte de vaccination se fait après l’administration d’une dose de vaccin anti-covid. Mais dans le cas présent, elle a été remise à l’intéressée sans qu’elle ne soit inoculer du vaccin, d’où la fraude.