L’UE fait un don de 150 millions CFA de matériel aux 13 prisons du Togo

par Super User

L’Union européenne a procédé ce vendredi à une remise de lots de matériels évalués à 150 millions FCFA destinés aux treize (13) prisons civiles du Togo. Cette donation s’inscrit dans le cadre de toute une batterie d’appuis de l’UE aux efforts du gouvernement pour la lutte contre la propagation de la pandémie du COVID-19 au Togo, annoncé plus tôt cette semaine.

Ces lots de matériels remis symboliquement aux autorités togolaises dans la Cour de la prison civile de Lomé par M. Bruno Hanses, Chargé d’affaires a.i. de la Délégation de l’Union européenne sont composés de  31 dispositifs de lavage des mains ; 54 100 masques de protection du nez et de la bouche ; 6800 unités de gants en latex ; 13 pulvérisateurs ; 30 thermomètres frontal à infrarouge ; 2145 bouteilles de 500 ml de gels hydroalcooliques ;  6 100 litres de détergents  et 2500 unités de chlore .

 L’achat de ce matériel fait partie d’un projet d’urgence élaboré avec la Direction de l’Administration pénitentiaire et l’Association allemande de lutte contre la lèpre et la tuberculose (DAHW). Ce projet vise à répondre aux besoins d’urgence liés à la riposte contre la pandémie du COVID-19 dans les établissements pénitentiaires du Togo, tout en améliorant les conditions de vie des détenus.

L’Union européenne a débloqué un financement d’urgence de 260 millions FCFA pour ce projet.

Il est en effet important d'assurer un milieu carcéral sain afin de diminuer les risques de propagation du virus entre les détenus et entre les membres du personnel administratif, de sécurité et paramédical.  Ainsi l’action va sensibiliser les détenus et le personnel sur les risques liés au manque d’hygiène et d’assainissement en milieu carcéral et à l’importance de la propreté.

Les détenus des différentes prisons civiles bénéficieront en outre d’une ligne téléphonique et de crédits de communication devant leur permettre de garder contact avec leurs parents et familles, compte-tenu de l’interdiction des visites. Quelques réhabilitations mineures ainsi que la production de pain enrichi pour les détenus fabriqué dans l’enceinte des prisons sont également prévus.

« L’UE est un partenaire de très longue date pour l'amélioration des conditions de détention. Nous avons par exemple aidé à réhabiliter certaines prisons au Togo. C'est pour cela que nous n'avons pas hésité à répondre rapidement à la requête de la direction d'administration pénitentiaire, une requête qui a été validée par la cellule de coordination nationale pour la gestion de la riposte au COVID-19. L'UE va continuer à démontrer sa solidarité avec nos pays partenaires, notamment le Togo », a déclaré le Chargé d’affaires a.i. lors de la remise du matériel. M. Hanses a également saisi l’occasion pour saluer la décision récente du Chef de l’Etat de gracier un millier de prisonniers, ce qui participe grandement au même objectif d’améliorer les conditions de vie des prisonniers et de prévenir une propagation du COVID dans les prisons.