sont les milliardaires togolais ?

par icilome.com

« Une des plus estimables vertus est la générosité, une qualité caractéristique d’une personne pensant plus de bien des autres que d’elle-même » (D. Malcolm Maxwell).

Les pays africains traversent des moments difficiles en raison de l’épidémie du Covid-19, avec les implications socio-économiques engendrées par la crise. Dans certains pays, les hommes fortunés se mobilisent pour apporter leurs contributions dans la riposte contre la pandémie. Les mesures strictes instaurées par les gouvernements, confinements, couvre-feux, fermeture de frontières, etc. ont renforcé la précarité dans nombre d’Etats où les populations peinent à subvenir à leurs besoins. Les riches n’hésitent donc pas à sortir les chéquiers pour soutenir les efforts consacrés à la lutte contre la pandémie.

Le milliardaire chinois, Jack Ma est l’un des tout premiers à montrer la voie en faisant étalage de sa générosité. Il a offert des masques et des équipements de protection à la plupart des pays africains touchés par le coronavirus. Une action qui a fait des émules ailleurs.

Au Nigeria par exemple, les grandes fortunes, notamment les chefs d’entreprises et autres acteurs du secteur privé se sont réunis au sein de la Coalition against Covid-19 (Cacovid, Coalition contre le Covid-19) dirigée par Aliko Dangoté en vue de soutenir les initiatives du gouvernement. En début du mois, la Coalition avait réuni 15 milliards de nairas (23 milliards de FCFA) grâce à 37 donateurs pour combattre le fléau.

En Afrique du Sud, en Tanzanie, au Zimbabwe, au Maroc, etc. plusieurs milliardaires ont également mis la main à la poche et fait des donations soit pour soutenir des entreprises en difficultés ou pour financer la construction des centres médicaux, des équipements de protection, payer des salaires des personnels soignants, la construction des points d’eau pour laver les mains…

En Egypte, le gouvernement est invité à imposer une taxe unique de 10% sur toute personne dont la fortune dépasse 10 millions de livres égyptiennes (environ 400 millions de FCFA), et de l’affecter aux secteurs de l’éducation et de la santé.

Dans cet élan de solidarité où les grands fortunés africains participent à la lutte contre le Covid-19, les grands hommes d’affaires et autres milliardaires togolais sont aux abonnés absents. Pourtant, depuis plus de cinq décennies, des chevaliers blancs qui peuplent le régime, membres de la minorité régnante, ont fait fortune en mettant des pans entiers de l’économie nationale en coupes réglées. A quoi sert tout ce trésor d’Ali Baba qu’ils se sont constitué ? Seulement à financer la campagne électorale de Faure Gnassingbé et à l’achat des consciences ?

Le Togo qui a enregistré à ce jour 86 cas confirmés dont 56 guérisons et 6 décès, a plus que besoin aujourd’hui de la mobilisation et la solidarité agissante de ses hommes fortunés pour appuyer les efforts dans la riposte contre la pandémie.

Médard Ametepe/Source : Liberté