L’immortel Jimi Hope

par Afreepress

Presque un an après son décès, le souvenir du célèbre artiste et rocker togolais, Jimi Hope est toujours vivace dans la mémoire des Togolais.

L’illustre disparu a été immortalisé lundi 13 juillet 2020, à l’Institut français de Lomé (IFL).

Son nom a été attribué à la grande scène de cet institut, qui vient de faire peau neuve.

Pour les premiers responsables de l’ambassade de France au Togo, ce geste est un hommage rendu à la fidélité d’un artiste de renommée internationale.

La démarche vise en outre à matérialiser la volonté de la France à « perpétuer la mémoire de l’un des plus grands rockers de l’Afrique, tout en célébrant l’amitié franco-togolaise ».

La scène de l’Institut français est d’une ouverture de 14 mètres pour une profondeur de 9 mètres, desservie par une esplanade qui peut accueillir entre 500 et 800 personnes. Cette salle bien avant sa rénovation, accueillait une centaine de manifestations chaque année.

Anika A.