Célébration populaire des fêtes traditionnelles : Le gouvernement maintient son interdiction

par Afreepress

« Les regroupements pour la célébration des fêtes traditionnelles demeurent encore interdits jusqu’à nouvel ordre ». C’est ce qu’indique un communiqué du gouvernement signé conjointement par le Ministre d’Etat en charge de l’Administration territoriale, de la décentralisation et du développement des territoires, Payadowa Boukpessi et de son collègue de la Culture et des loisirs, Kossi Lamadokou.

Selon la note, les rites Evala, Akpéma dans la préfecture de la Kozah, la prise de la pierre sacrée dans les Lacs et Ayizan dans la préfecture de Zio, ne connaîtront pas les ferveurs habituelles.

Il en est de même pour les fêtes des ignames dans plusieurs préfectures, Agbogbozan chez les Ewé et Tigbaan-Paab dans la préfecture de Tône.

« Les différents rites seront exclusivement réalisés dans chacune des familles concernées par l’édition 2021 des cérémonies ancestrales”, comme cela a été le cas en 2020. Ceci, “dans le respect des mesures barrières édictées par le Gouvernement”, précise le communiqué.

Au Togo, les nouveaux cas de contamination sont repartis à la hausse depuis quelques semaines.

Le gouvernement appelle à nouveau à la vigilance et au respect des dispositions sanitaires.