Le Palais de Lomé accueille une exposition inédite sur la capitale

par 24 heureinfo

Le Palais de Lomé accueille trois expositions sur la ville de Lomé des années 1960 jusqu’à nos jours  sous  différents prismes notamment la photographie, la peinture, la sculpture et la musique. Mardi 15 février 2022, s’est déroulé un vernissage qui ouvre le bal.

« Nous avons voulu célébrer et rendre un hommage à la ville de Lomé à travers trois  différentes expos dans toute sa diversité », explique d’entrée aux invités, Sonia Lawson, directrice du Palais de Lomé. Dans les détails, il s’agit primo de « Lomé : portrait d’une ville » qui  jette un regard sur la capitale et ses habitants à travers plusieurs thématiques ( notamment le sport, la musique, l’architecture, les femmes dont les Nana benz qui ont brillé par leur succès dans le commerce), secondo de « sans titre » qui montre dix artistes  contemporains qui ont un lien fort avec la capitale et de  « Togo nouveau » qui met en scène la jeunesse togolaise à travers la coiffure, la photographie, la mode…

Pour les organisateurs, l’exposition inédite veut susciter un dialogue inter-générationnel à travers l’histoire racontée de la ville  suivant  son évolution  dans le temp.

Plancher sur l’avenir de Lomé.

A l’occasion, la directrice du Palais compte reposer le débat sur l’avenir de la ville de Lomé dans le passé, le présent  et le futur. D’où est-ce qu’elle vient? Comment  était-elle avant? Comment  sera-t-elle dans le futur? Quelle projection y faire?,  voilà les questions qui seront au cœur des réflexions.

Plancher sur l’avenir de Lomé.

A l’occasion, la directrice du Palais compte reposer le débat sur l’avenir de la ville de Lomé dans le passé, le présent  et le futur. D’où est-ce qu’elle vient? Comment  était-elle avant? Comment  sera-t-elle dans le futur? Quelle projection y faire?,  voilà les questions qui seront au cœur des réflexions.

Et par cette expo  inter-générationnelle, le  Palais de Lomé  qui était un  symbole d’exclusion et de domination coloniale ambitionne devenir un lieu fréquenté par le public et ouvert à tous.

Ont pris part au vernissage plusieurs personnalités dont  l’ambassadrice de France au Togo Jocelyne Caballero et des représentants de partenaires dont la GIZ (coopération allemande) en présence  aussi du commissaire de l’expo, Hervé Pana.