Le Togolais, Worou Simon, maire depuis 2014 du département français de l'Aveyron

par Togotopnews

Simon Worou est maire à Sainte-Juliette-sur-Viaur,  commune de l'Aveyron en France, après avoir été videur de boites de nuit. Premier maire d'origine africaine du département français de l'Aveyron, il raconte à brut.media comment, il a réussi à obtenir la confiance des populations de sa commune.

Née à Lomé au Togo, Simone Worou installe à Averyon, après avoir servi dans l’armée française. De 1999 à 2012, il multiplie des petits boulots dont celui de videur de boites de nuit.  En 2002, Simone Worou intègre le club de Rugby  du village voisin Cassagnes Bégonhès.

 Selon lui, c’est en jouant au Rugby qu’il s’est fait connaitre. « Les gens venaient me voir à la fin des matchs me féliciter … Cela amène le public vers soi, une sympathie, une valeur reconnue. Les gens te connaissent, les gens te tolèrent, les gens t’acceptent parce que tu es dans un jeu collectif et que tu joues pour un territoire. J’aurai pu ne pas faire du rugby en restant chez moi, je n’aurai pas conquis ces personnes… Quelqu’un qui vient dans un village et qui reste chez soi et qui ne va pas au-devant des autres, n’aurait pas eu cette chance que moi j’ai eu aujourd’hui », raconte-t-il.

Le racisme, Simon dit  en être victime. « J’ai eu des amis, des voisins, quand je n’étais que conseiller, ça allait mais maire ils n’ont pas pu supporter. Encore aujourd’hui ils ne peuvent pas supporter que ce soit un noir qui soit maire ».

Elu en 2014   pour la première fois maire à 62 %,  Worou Simon a été réélu à 87 %  aux élections municipales de 2020.

Maire, cadre, fonctionnaire, entraineur de Rugby, Simone Worou est père de deux enfants. Il a découvert pour la première fois le village de sainte-juillette-sur-Viaur, commune française, située dans le département de l’Aveyron en 1997.

HD