Le Togo privilégie les visas électroniques

par Afreepress

Le gouvernement a officiellement lancé, jeudi 30 juin 2022, le visa électronique (e-visa) et met à jour, sa plateforme nationale des voyages: https://voyage.gouv.tg.

L’annonce a été faite par un communiqué conjointement signé par les ministres Damehame Yark en charge de la Sécurité et de la Protection Civile, Cina Lawson du ministère de l’Economie Numérique et de la Transformation Digitale et Robert Dussey en charge des Affaires Etrangères de l’intégration Régionale et des Togolais de l’extérieur.

« Initialement lancée le 03 août 2020, la nouvelle version de https://voyage.gouv.tg déployée en ce jour, intègre sur une seule et même plateforme, l’ensemble des formalités d’immigration qu’un voyageur entrant ou sortant du territoire doit effectuer y compris sa demande de visa et ses informations sanitaires », souligne la note.

Avec cette innovation, désormais tout individu désireux d’entrer ou de sortir du territoire togolais doit préalablement se rendre sur https://voyage.gouv.tg afin de, remplir son formulaire d’immigration (obligatoire pour toute entrée et toute sortie du territoire); effectuer, le cas échéant, une demande de visa s’il est ressortissant d’un pays pour lequel l’entrée au Togo nécessite un visa; et déclarer son statut vaccinal et/ou s’enregistrer pour effectuer un test PCR COVID-19 s’il n’est pas vacciné (conformément aux dispositions sanitaires en vigueur).

« La plateforme https://voyage.gouv.tg met à disposition bon nombre de fonctionnalités à l’instar d’un Assistant visa , qui permet aux voyageurs entrants de savoir s’ils ont besoin ou pas de visa pour se rendre au Togo. Elle offre également la possibilité au voyageur de créer un compte individuel avec un mot de passe; ce qui lui permet de sauvegarder ses informations à caractère personnel telles que les noms, coordonnées, numéros de passeport etc, pour éviter de devoir remplir à nouveau l’ensemble de ses informations à chaque voyage », précisent les trois ministres.

Ils annoncent par la même occasion, que la présente plateforme et les dispositifs d’accompagnement actuellement mis en place aux frontières aériennes seront étendus aux frontières terrestres et maritimes dans le courant de cette année 2022.