seulement 348 Togolais de la diaspora voteront le 22 février

par Super User

Pour une fois dans l’histoire du Togo, les Togolais de l’extérieur aussi prendront part au choix du président de la République, lors de l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu pour le 22 février 2020. Des 6 Commissions électorales d’ambassade indépendantes (CEAI) mises en place dans les 6 pays où ces Togolais glisseront leur bulletin dans l’urne, on note seulement 348 inscrits au cours de la révision électorale organisée par la CENI du 29 novembre au 2 décembre derniers.

Ces chiffres ont été publiés lundi à Lomé par le président de l’institution qui organise et supervise les élections au Togo. Des 348 personnes, on compte 98 femmes et 250 hommes. Les CEAI ont été ouvertes au Nigeria, en RDC, au Gabon, en France, au Maroc et aux Etats-Unis d’Amérique.

Des résultats bruts issus de cette révision électorale, on retient sur le plan national 212 190 nouveaux électeurs.

« Actuellement, les CELI et les CEAI ont commencé l’examen des réclamations là où éventuellement elles ont eu lieu, et tous cas peut faire l’objet de contentieux appelés à être gérés par des juges du contentieux », a rappelé Tchambakou Ayassor.

Le président de la CENI a aussi fait des révélations sur l’audit du fichier électoral en cours par 2 institutions.

« La CENI a reçu en ce moment 2 missions, l’une de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’autre de la CEDEAO pour procéder à l’audit du fichier électoral afin de disposer au final d’un fichier totalement  mis à jour et répondant aux standards internationaux », a-t-il précisé.

Pour ce qui concerne les étapes suivantes du processus électoral en cours, on note l’effectivité du retrait du formulaire de déclaration et de la liste des pièces à joindre au dossier de candidature par les potentiels candidats à la présidentielle. Le dépôt des candidatures débute le 27 décembre prochain.