Le projet AmplifyPF dote 30 hôpitaux d’équipements médicaux

par 24 heureinfo

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique, Eric Stromayer a remis lundi 1er février 2021 à Lomé, un important  lot de matériels et d’équipements médicaux au ministre de la santé, professeur Moustafa Mijiyawa au profit de trente formations sanitaires du Grand Lomé (Agoè-nyivé et Golfe) et d’Avé. Financés  à hauteur de 24,5 millions de F Cfa par l’USAID à travers le projet AmplifyPF,  les équipements permettront de mieux offrir des services de  planification familiale à la population togolaise.

« La coopération avec nos partenaires pour améliorer l’accès à la santé pour tous et les infrastructures de santé est une priorité pour les Etats-Unis. C’est pourquoi l’un des premiers actes du président Biden, le 20 janvier, a été de réitérer la participation des Etats-Unis en tant que membre de l’Organisation mondiale de la santé », a déclaré l’ambassadeur américain, qui ajoute « Les Etats-Unis continueront à s’engager avec leurs partenaires sur les priorités en matière de santé ».

Selon le ministre  de la santé Professeur Mijiyawa, seules 17,3 % des femmes en âge de procréer utilisent une méthode contraceptive moderne et une femme sur trois a des besoins non satisfaits en planification familiale. De plus,  401 femmes décèdent pour 1000 naissances vivantes et 27 enfants sur 1000 meurent avant d’atteindre 28 jours.

 Une telle situation n’est évidemment pas sans risque pour nos mères, nos femmes et sœurs en âge de procréer. Les familles entières sont régulièrement endeuillées car donner la vie devient pour ces femmes le risque le plus élevé », a déploré  le ministre Mijiyawa.

De fait, le projet  AmplifyPF démarré depuis 2018, est un catalyseur, organisateur et fédérateur des ressources et des réseaux de santé pour accélérer l’offre des services de planification familiale et l’utilisation de la contraception au Togo. Ce qui justifie toute l’importance des équipements offerts au ministère de la santé au profit des centres de santé bénéficiaires du projets AmplifyPF.

« Les appuis multiformes de l’Ambassade des Etats-Unis d’Amérique  constituent la preuve de leur engagement aux côtés du gouvernement togolais, résolu à réduire la mortalité maternelle, néonatale et infantile et dont la dernière décision est de rendre gratuite les soins maternels y compris la planification familiale » a déclaré le ministre, professeur Mijiyawa.

xécuté dans quatre pays, le projet permettra au Togo bénéficiaire  d’ici 2023, date butoir d’augmenter de 10 points de pourcentage la prévalence contraceptive moderne, de 24,4% en 2018 à 34,4% en 2023, d’avoir  un nombre cumulé de couple-années de protection sur les cinq an de 2. 495. 000, d’augmenter de 363. 892, le nombre d’utilisatrices additionnelles de méthodes contraceptives et enfin d’augmenter le nombre d’agents de santé communautaires appuyés par le gouvernement américain.