Les compassions de Faure Gnassingbé à la Côte d’Ivoire

par icilome.com

Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé compatit à la douleur du peuple ivoirien suite à la mort, en Allemagne, du Premier ministre Hamed Bakoyoko.

Le Premier ministre ivoirien Hamed Bakayo, souffrant d’un cancer, avait été hospitalisé à l’Hôpital Américain depuis le début du mois de mars. Transféré en urgence en Allemagne le 6 mars 2021, « Hambak » comme l’aimait l’appeler les Ivoiriens y décède ce mercredi 10 mars 2021. Plongeant à nouveau la Côte d’Ivoire dans le deuil neuf mois après la mort de son prédécesseur, Amadou Gon Coulibaly.

Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé, en apprenant la disparition du Premier ministre de son homologue Alassane Ouattara, a exprimé sa compassion au peuple ivoirien.

uant la mémoire d’« Un homme d’État hors pair, dévoué à la tâche et rigoureux au travail (…) ».

 

Puis d’ajouter : « En mon nom propre et au nom du peuple togolais, j’adresse mes condoléances les plus attristées à SEM Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, au peuple frère de Côte d’Ivoire et à la famille éplorée ».

Considérée comme pivot de la politique ivoirienne, Hamed Bakayoko avait 56 ans. Ce fidèle du Président Alassane Ouattara avait été nommé Premier ministre le 30 juillet 2020, suite à la mort d’Hamadou Gon Coulibaly.