Faure Gnassingbé à Paris pour le sommet sur les économies africaines

par 24 heureinfo

Le président Faure Gnassingbé est arrivé samedi 15 mai à Paris en France pour prendre part les 17 et 18 mai  2021, aux travaux du sommet sur le financement des économies  africaines post Covid-19. En marge de cette rencontre de haut niveau, le dirigeant togolais et ses pairs africains invités seront reçus en dîner par le président français, Emmanuel Macron.

L’objectif du sommet sur les économies africaines qu’organise la France est de mettre en place des moyens financiers capables de relancer l’économie de ce continent, qui n’a connu que 130.000 morts du Covid selon les chiffres officiels mais dont le PIB devrait connaître en 2021 sa première récession en 25 ans, avec un recul de 2,1%.

La croissance devrait revenir en 2022, mais à un rythme inférieur à celle des pays plus développés, avec un risque de « divergence », souligne l’Elysée.

D’où l’initiative du chef de l’Etat français d’un tel sommet pour attirer les investissements en Afrique vers les secteurs publics et privés, pénalisés par des primes de risque qui font grimper les taux d’intérêt.

La France propose de faire profiter l’Afrique de droits de tirage spéciaux (DTS) du Fonds monétaire international, des instruments de change qui permettent notamment de financer des importations.

Sur les orientations du Chef de l’Etat Faure Essozimna Gnassingbé, le gouvernement a fait des prouesses en matière  d’amélioration du climat des affaires et surtout  dans la gestion rigoureuse et efficace de la pandémie, à travers des mesures significatives d’accompagnement des entreprises ainsi que des couches socioprofessionnelles affectées par cette crise.

« La participation du Chef de l’Etat à ce sommet de haut niveau se révèle important pour notre pays. La rencontre permettra au gouvernement togolais de renforcer davantage ses efforts en matière de résilience avec l’appui des partenaires bilatéraux et multilatéraux », précise le site de la présidence.