Face à l’extrémisme violent : les Etats-Unis seront toujours aux côtés du Togo

par 24 heureinfo

Elisabeth Fitzsimmons, ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Togo a offert mercredi 29 juin 2022  à sa résidence à Lomé, un cocktail à l’occasion du 246è anniversaire de leur fête d’indépendance célébrée chaque 4 juillet. La soirée à laquelle ont pris part des membres du gouvernement, du corps diplomatique et des partenaires a été une occasion pour la diplomate de réaffirmer le soutien de son pays  au Togo dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent.

Pour l’ambassadeur accréditée depuis à peine trois mois à Lomé, la sécurité reste une « priorité » pour que les Togolais profitent à moyen terme d’une économie florissante. Le Togo qui bénéficie d’une enveloppe de 35 millions de dollars au titre du programme de Seuil ou « Threshold » du Millenium Challenge Corporation  doit pouvoir résister aux menaces extérieures présentes, parmi lesquelles l’extrémisme violent qui ne respecte aucune convention établie et ignore le droit à la vie. Et la lutte contre ce fléau sera préventive et militaire.

« Les États-Unis vont poursuivre leur engagement auprès du Comité interministériel de prévention et de lutte contre l’extrémisme violent (CIPLEV) et continuer leur partenariat avec les Forces Armées Togolaises tourné vers la protection des civils », a déclaré Elisabeth Fitzsimmons

Appui à l’entrepreneuriat féminin 

Sur les prochaines années, le soutien de Washington à Lomé se renforcera davantage à travers la Stratégie pour la prévention des conflits et la promotion de la stabilité annoncée en avril dont seront bénéficiaires cinq pays parmi lesquels le Togo. Cette dernière consiste à travailler avec le gouvernement et les populations à travers la société civile des pays. De même, elle permettra de contribuer à la capacité de résilience des populations et de développement économique dans des zones ciblées.

Dans cet élan, les femmes ne seront pas oubliées par le gouvernement des Etats-Unis  qui encourage depuis 2010, l’implication féminine dans ses échanges économiques avec l’Afrique, en soutenant l’initiative « African Women Entrepreneurship Program ». L’appui sera davantage renforcé lors de la mission d’Elisabeth Fitzsimmons grâce à l’octroie de petites subventions du programme de développement de l’ambassade aux organisations de femmes togolaises. L’objectif est qu’elles continuent à transformer progressivement toute la société par le développement économique solidaire et la défense des intérêts sociaux dans leurs communautés.

ntervenant au nom du gouvernement togolais, le ministre  des affaires étrangères du Togo, Professeur Robert Dussey a salué une coopération riche entre Lomé et Washington avant de réitérer toute la détermination du pays, à assurer la sécurité de tous les citoyens américains  et entreprises sur le sol togolais.