les Etats-Unis insatisfaits de l’élection présidentielle ?

par Super User

L’ambassade des Etats-Unis vient de se prononcer sur l’élection présidentielle du 22 février remportée, selon les résultats provisoires, par Faure Gnassingbé à 72,36%. Après s’être félicité du caractère pacifique de cette élection, Eric Stromayer trouve des choses à dire.

Pour le diplomate américain, une mesure que le gouvernement togolais pourrait prendre pour accroître la transparence, c’est de publier les résultats bureau de vote par bureau de vote. Ceci, souligne-t-il, pourra accroître la confiance de tous en les résultats finaux.

Les Etats-Unis ne sont pas du contents de la décision prise par le gouvernement de refuser que le National Democratic Institute (NDI) puisse observer ces élections.

« Les Etats-Unis restent préoccupés par les efforts d’observation limités, notamment la décision décevante de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) de révoquer l’accréditation d’une organisation de la société civile neutre accompagnée par les Etats-Unis en vue d’observer le processus électoral », écrit l’ambassadeur.

Selon lui, l’observation des élections et la participation active de la société civile apportent crédibilité, transparence et intégrité au processus électoral.

« Ne pas permettre leur pleine participation était une occasion manquée pour le gouvernement et le peuple togolais », souligne-t-il.

Les Etats-Unis exhortent la CENI à travailler ‘de manière constructive’ pour traiter toute réclamation concernant les irrégularités constatées le jour du scrutin.