Faure Gnassingbé participe par visioconférence au sommet des chefs d’Etat

par 24 heureinfo

Le président Faure Gnassingbé participe ce 20 juillet depuis son bureau à Lomé à la 19e session de la conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement du Comité Permanent inter-Etat de Lutte contre la Sécheresse au Sahel (CILSS). Le sommet prévu fin juin s’est finalement tenu ce lundi par visioconférence en raison de la pandémie du coronavirus.

Présidée par le président Burkinabè, la session a enregistré une douzaine d’interventions de chefs d’Etat et de partenaires sur les crises multiformes notamment sécuritaire et sanitaire auxquelles est confronté la communauté CILSS.

Issoufou Mahamadou président en exercice de la Cédéao a insisté dans son intervention sur  l’harmonisation des programmes de coopération dans la sous-région.

 
 

« Afin de maximiser l’impact des interventions dans la sous-région, le besoin s’est fait ressentir, dès 1998, d’harmoniser les programmes de coopération entre la CEDEAO, l’UEMOA et le CILSS pour combattre la sécheresse en Afrique», a-t-il rappelé. « Au moment où nous entamons nos discussions sur la nécessaire réforme du CILSS, en ma qualité de Président en Exercice de la CEDEAO, je note et salue les efforts inlassables accomplis et voudrais nous inviter à aller plus loin dans la rationalisation, pour une plus grande efficacité et efficience des interventions pour le bien-être des populations du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest », a ensuite déclaré le dirigeant Nigérien.

A l’issue de la session, le président Tchadien Idriss Déby Itno prendra la présidence tournante du Comité. A Lomé, le président togolais qui a pris part aux travaux était entouré du ministre de l’agriculture, Koutéra Bataka.