Kékéli Efficient Power : Oragroup et la BOAD annoncent le closing financier

par 24 heureinfo

Le closing du financement d’environ 60 milliards de Francs CFA de la centrale thermique Kékéli Efficient Power au Togo est intervenu le 10 juillet 2020, ont annoncé le 6 août dans un communiqué les co-arrangeurs Oragroup et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

Développée par le Groupe industriel panafricain Eranove, la centrale thermique Kékéli Efficient Power sera dotée d’une puissance installée de 65 MW et fonctionnera en cycle combiné, permettant de produire plus d’électricité sans consommation additionnelle de gaz et en limitant les rejets de CO2.

« Le groupe Orabank est fier d’avoir contribué à la structuration et au financement d’un tel projet d’envergure qui s’inscrit dans la stratégie d’électrification du Togo qui vise un accès pour tous à l’électricité à l’horizon 2030. Cette fierté est d’autant plus grande que c’est la première fois dans la région qu’un tel financement est réalisé par des
institutions financières africaines dans une proportion aussi grande en Francs CFA (70%) et avec un mécanisme de garantie aussi novateur », a déclaré Ferdinand NGON KEMOUM, Directeur Général d’Oragroup.

 
 

Orabank Togo, la filiale du groupe bancaire Orabank, intervient également dans le projet en tant qu’agent des sûretés, banque teneur de comptes et prêteur, avec la Banque Ouest Africaine de Développement, au sein d’un pool bancaire comprenant également l’Africa Finance Corporation (AFC), la Banque Atlantique Togo, la Banque
Internationale pour l’Afrique au Togo (BIA Togo) et NSIA Banque Bénin.

« Le rôle d’arrangeur et de prêteur joué par laBOAD dans le cadre du projet Kékéli s’inscrit dans la continuité
du soutien de la Banque au secteur de l’énergie de l’Union Économique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), en parfaite cohérence avec les actions menées dans le cadre de l’Initiative Régionale pour l’Énergie Durable (IRED). En outre, la BOAD confirme à travers ce projet sa capacité à fédérer les banques commerciales locales
autour de projets d’infrastructures stratégiques, notamment dans le cadre de partenariats publics-privés », souligne le président de la BOAD, Christian ADOVELANDE.