En 2021, Togocom va relier 7 villes avec la fibre optique

par 24 heureinfo

Togocom né de la fusion  de Togo Télécom et Togo Cellulaire reste fidèle à sa vision de faire du Togo, un marché de référence dans la sous-région en matière de communication mobile et de l’internet. Les nouveaux dirigeants aux commandes du groupe détenu par Axian depuis  la privatisation de novembre 2019  ont annoncé vendredi 12 mars à Lomé, le déploiement de la fibre optique dans sept nouvelles villes du pays  notamment Aného, Atakpamé, Kpalimé, Sokodé, Kara, Cinkassé et Dapaong.  Alors que les services 3G et 4G couvrent respectivement 96% et 65% de la population Togolaise et 4,5 millions d’abonnés (+9% sur un an) utilisent le réseau.

« L’ambition de Togocom est de faire encore mieux avec un effort continu sur le déploiement du réseau et une amélioration de la qualité de services », a souligné Paulin Alazard directeur général devant la presse.

Et pour la 5G lancée fin 2020, elle est  déjà fonctionnelle  dans la capitale notamment à l’aéroport, au nouveau et ancien quartier administratif de Lomé, au port de Lomé et à Adéticopé où une plateforme industrielle est en cours de construction.

Qualité du service améliorée

En 2020, Togocom a déployé 144 nouveaux sites mobiles  qui ont impacté positivement ses services. Notamment avec l’augmentation du nombre d’abonnés de la fibre de 100% et de l’ordre de 50%  pour le nombre d’utilisateurs des services mobiles Tmoney avec une hausse des transactions de 79%. « En 2020, 97% de la population togolaise est désormais couverte par le réseau Togocom et 70% des clients ont déjà constaté une amélioration », a indiqué Paulin Alazard.

Sur la sanction d’amende d’un milliard de F Cfa  infligée par ARCEP, l’autorité de régulation, le groupe s’est voulu rassurant soulignant avoir le régulateur comme « partenaire » et travailler avec tout le monde.

« Avec l’accélération des mutations de son environnement, Togocom a besoin de s’adapter en continu, en mettant au cœur de sa performance tous ses employés à travers leurs talents et leurs engagements », assure la direction générale, pour qui, Togocom a les moyens de sa politique.   Tout ceci, pour la grande satisfaction des consommateurs que sont les togolais.

Agou Holding consortium international détenu par Axian Group « Axian » et  Emerging Capital Partners « ECP » avait pris possession à 51% pour sept ans du groupe Togocom. Et sur cette période, l’actionnaire majoritaire  envisage un investissement de 245 millions d’euros (environ 160 milliards FCFA).