La PIA pour engager une mutation structurelle de l’économie togolaise

par Afreepress

Le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a procédé dimanche 6 juin 2021, à l’inauguration de la Plateforme industrielle (PIA) d’Adétikopé. C’était en présence du Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé, de plusieurs membres du gouvernement, d’invités de marque ainsi que des acteurs du secteur privé togolais.

Fruit d’un partenariat public-privé, cette zone industrielle faite de services logistiques intégrés de classe mondiale, est érigée sur un espace de 400 hectares. Elle va jouer un rôle de catalyseur dans le soutien de la croissance économique et l’intégration régionale conformément aux objectifs du Plan national de développement 2018-2022 (PND) et la Feuille de Route Gouvernementale Togo 2020-2025.

La zone industrielle intégrée d’Adétikopé sera alimentée à 90 % avec de l’énergie renouvelable. Elle va non seulement favoriser la transformation locale des matières premières, notamment agricoles destinées à l’exportation telles que le coton, la noix de cajou, le soja, mais aussi accélérer l’intégration des filières et l’émergence de nouvelles industries à fort potentiel dans les domaines de l’agroalimentaire, du textile, de la pharmaceutique, des cosmétiques, de l’automobile et du recyclage.

« Avec cette plateforme industrielle et le partenariat stratégique avec le groupe Arise IIP, nous allons engager une mutation structurelle de notre économie, qui va nous permettre d’atteindre nos objectifs en matière d’inclusion, de distribution équitable des bénéfices de la croissance et une meilleure protection sociale », a laissé entendre Mme Victoire Tomégah-Dogbé dans son allocution d’ouverture.

Le gouvernement à travers ce projet, attend promouvoir la main d’œuvre locale et créer jusqu’à trente-cinq mille (35 000) emplois dans le pays.

« Le succès de cette plateforme industrielle illustre un partenariat réussi avec la République togolaise, laquelle a mis en place le cadre réglementaire nécessaire pour promouvoir l’industrialisation. Très peu de pays parviennent à transformer une vision en réalité, comme ici. Fin 2023, plus aucune balle de coton du Togo ne sera exportée sans avoir été préalablement transformée, et la valeur des exportations textiles du Togo sera multipliée par 12 d’ici 2025, pour atteindre un milliard de dollars. Dans le domaine industriel, 600 motos électriques seront produites quotidiennement sur le site de la PIA dès le second semestre 2022, et une usine de recyclage sera également installée », a déclaré de son côté Gagan Gupta, Président-Directeur Général d’ARISE IIP, le développeur du projet PIA.

Pour un investissement estimé à plus de 130 milliards F CFA, la PIA est dotée d’un parc pour le stockage de conteneurs d’une capacité de 12 500 EVP, d’une plateforme de stockage du coton et d’autres matières premières, et d’une zone de 200 000 m2 dédiée aux autres activités logistiques.