Lancement officiel de la 17e édition de la Foire Internationale de Lomé

par Afreepress

Après deux ans de suspension, en raison de la crise liée à la pandémie de la COVID-19, la Foire internationale de Lomé reprend de plus belle.

Le ton de la 17e édition a été donné, vendredi 29 juillet 2022 par le ministre du Commerce, de l’industrie et la promotion de la consommation, Kodzo Adedzé à l’occasion d’une cérémonie de lancement qui s’est déroulée en présence de plusieurs opérateurs économiques et d’autres invités de marque.

Placée sous le thème : « Compétitivité des biens et services pour la relance économique post covid-19 », la 17e édition de la Foire internationale de Lomé aura lieu du 30 novembre au 18 décembre 2022 sur le site du Centre togolais des expositions et Foires de Lomé (CETEF).

Pour le Secrétaire général du Ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, chargé provisoirement des attributions du directeur général du CETEF, Comlan Nomadoli YAKPEY, la cérémonie de lancement marque le début de la campagne de promotion de cet événement qui attend offrir aux participants, plusieurs opportunités. La promotion des échanges de produits et services de tous les secteurs d’activité économique des pays aussi bien de la sous-région que du reste du monde, l’accroissement du niveau de l’activité commerciale entre les pays de la sous-région et les possibilités de rencontres entre professionnels et spécialistes pour un développement de l’activité commerciale de la sous-région et du reste du monde.

« Après la crise sanitaire, très éprouvante pour notre économie, il est question de mettre en place des cadres d’échanges entre les différents secteurs, afin d’identifier les meilleurs outils susceptibles de booster le décollage économique. À travers le thème de cette année, le Ministère du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, entend donner l’opportunité aux hommes et femmes d’affaires d’apporter leurs contributions à la réflexion sur les stratégies de renforcement de la compétitivité des biens et services locaux. De ce thème principal, se dégagent quatre sous-thèmes aussi importants les uns que les autres, pour répondre aux défis de la compétitivité de nos produits sur le marché international », a-t-il indiqué.

Parlant des innovations apportées à la foire de Lomé, le directeur par intérim du CETEF a mis l’accent sur la digitalisation. Cette année, a-t-il fait savoir, l’acquisition des stands et des tickets d’entrée, se fera en ligne.

Pour le Ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation local, la reprise de la foire internationale de Lomé après deux années de pause imposée par la crise sanitaire, relève de la volonté du gouvernement à permettre aux opérateurs économiques de redresser progressivement leurs activités.

“La Foire internationale de Lomé vient à point nommé pour redonner de l’espoir aux entreprises nationales et sous régionales. Il s’agit à travers cette 17e édition, de donner une bouffée d’oxygène aux entreprises éprouvées par deux années de crise économique mondiale », a lancé Kodzo Adedze.

Le ministre a invité les opérateurs économiques togolais à saisir les opportunités qu’offre la foire internationale de Lomé pour leur extension sur les autres marchés africains grâce à la zone de libre-échange continentale africaine.

En termes de chiffres, une superficie de 18.000 m² est aménagée pour accueillir plus de 1000 exposants et 310 000 visiteurs au cours des 15 jours que vont durer les activités. Au total, 20 pays sont attendus à cette édition.

En dehors des expositions, démonstrations, dégustations et visites guidées, la foire de Lomé sera également marquée par des rencontres d’affaires B2B, des soirées culturelles et des journées nationales des pays, journées portes ouvertes sur les entreprises exposantes.