L'OTR invité à cesser ses recouvrements jusqu'à nouvelle ordre

par Afreepress

Pour vaincre le Covid-19 au Togo, aucun sacrifice n'est trop grand pour le Togo. C'est d'ailleurs ce qui a amené le Président Faure Gnassingbé à décréter à partir du jeudi 2 avril 2020, l’état d’urgence sanitaire pour une période de trois (03) mois et adopté plusieurs mesures exceptionnelles de riposte à la maladie. Ces mesures sont entre autres la mise en œuvre d'un ‘’couvre feu à Lomé de 19 heures à 6 heures’’ ainsi que la modification des horaires de travail, auront de lourdes conséquences sur les activités économiques des populations.

Pour apporter des solutions à ce problème, le Chef de l’Etat a annoncé dans un discours prononcé dans la soirée du mercredi 1er avril 2020, un programme de transfert monétaire en faveur des ménages les plus pauvres.

Selon le ministre de l’Economie et des finances, Sany Yaya cette décision du Président Faure Gnassingbé vise à assister les « plus faibles d'entre nous » et assurer une ‘’bonne’’ relance de l’économie nationale après la crise. Ce programme est surtout destiné « aux artisans, aux acteurs du secteur de l’informel, aux conducteurs de taxi-moto et aux revendeuses ».

« Et ceci sera fait dans un cadre transparent avec des critères objectifs », a déclaré le ministre. Celui-ci a également annoncé, l'arrêt de la collecte des différents taxes et impôts par l'Office togolais des recettes (OTR) et des procédures de redressements de certaines entreprises jusqu'à la fin de la pandémie.

Il faut aussi rappeler que parmi les mesures prises par le Chef de l’Etat, figure la gratuité pour trois mois des factures d’eau et d’électricité dans la catégorie "tranche sociale".

Anika A.