Boukpessi rejette les projets de budget des maires pour 2 raisons

par Global Actu

Le ministre de l’Administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales vient d’adresser un courrier aux 117 maires. Payadowa Boukpessi dit aux élus des élections locales de juin 2019 qu’il ne peut approuver leurs projets de budget 2020 soumis à son approbation.

Le ministre de tutelle des maires évoque 2 raisons principales, notamment  le manque de réalisme dans les prévisions de recettes budgétaires.  Il avance une autre raison liée à la maladie du coronavirus qui sévit aussi au Togo.

« Je relève à l’examen de vos projets de budget 2020 le manque de rigueur dans le respect du principe de sincérité dans vos prévisions de recettes budgétaires », écrit le ministre.

Pour M. Boukpessi, l’absence de réalisme est probablement due à la base d’antériorité dont manquent les maires. « Etant donné que c’est le premier exercice de toutes vos communes qui sont nouvelles dans leur statut actuel », soutient-il.

Selon lui, les prévisions budgétaires telles que prévues, ne sont pas réalisables dans le contexte de la maladie à coronavirus qui impactera, a-t-il ajouté l’ensemble de l’économie nationale, par des effets négatifs.

« Je vous demande donc en conséquence pour l’exercice 2020, de n’engager prioritairement que les dépenses obligatoires courantes », ordonne-t-il.

Il s’agit, énumère-t-il, des salaires et indemnités, des cotisations sociales, l’assurance, le loyer, le carburant et l’entretien.

Pour les autres dépenses, note le ministre, les maires doivent attendre que les recettes soient effectives avant de procéder à leur engagement.