Partenariat public-privé au cœur du nouveau quinquennat de Faure Gnassingbé

par Togotopnews

Les Partenariats Publics-Privés (PPP) sont un mode de contractualisation par lequel une autorisation publique fait appel à une entreprise privée pour financer, concevoir, construire et ou gérer un équipement assurant ou contribuant au service public.

Durant ce nouveau quinquennat, les pouvoirs publics comptent accorder une place de choix aux partenariats public-privé dynamiques et s’engageront résolument à accompagner le secteur privé en vue de la mise en œuvre efficace et efficiente du Plan national de développement (PND, 2018-2022). « Nous sommes fermement résolus à faire du secteur privé l'acteur clé et le moteur de notre économie en lui accordant une grande attention et en faisant preuve de flexibilité et de souplesse dans la gestion de nos partenariats », déclarent les autorités du pays.

 Dans son nouveau Plan national de développement (PND 2018-2022), le secteur privé occupe en réalité une place importante dans la mobilisation des ressources pour le financement des ambitieux projets contenus dans le document.

Le mécanisme de PPP constitue une voie efficace dans la mobilisation des ressources pour le financement public, sans alourdir la dette du pays.

Le recours au PPP dans le domaine agricole par exemple  constituera une alternative favorisant un gain en efficience en ce qu’il permettra non seulement de combler les déficits d'investissement dans le secteur, mais aussi de bénéficier de bonnes pratiques et des innovations introduites par le secteur privé en vue d’une exploitation plus intensive et innovante des potentialités du secteur via l’introduction de nouvelles technologies culturales, la création de valeur ajoutée et d’emplois et à terme, un impact sur la balance commerciale. Il contribuera assurément, à un meilleur ancrage et une compétitivité du secteur agricole togolais dans un marché global modernisé.

Rachel Doubidji