Les parents remontés contre les responsables du lycée technique d’Adidogomé

par Afreepress

Pour contenir la pandémie du Coronavirus, le gouvernement a décidé depuis le 20 mars dernier, de la fermeture des écoles sur toute l’étendue du territoire national.

À ce jour, seuls les élèves des classes d’examen sont autorisés à se rendre aux cours ceci, dans le strict respect des mesures barrières.

Mais d’après des informations obtenues par l’Agence de presse AfreePress, certains Directeurs d’école obligent leurs élèves des classes de passage à faire acte de présence dans les établissements.

Et ces élèves une fois dans les écoles, sont soumis à des travaux manuels (TM) pour assainir les locaux. Les parents pointent du doigt le lycée technique d’Adidogomé.

« On y va avec les houes, balais et autres choses pour rendre propre l’école. Nos enseignants nous ont dit que si nous ne venons pas faire ces TM, nous n’aurons pas les bulletins. Donc nous aussi nous sommes obligés de le faire », s’est confiée Esther Amégan, élève en classe de seconde G1 au lycée technique d’Adidogomé.

Pour les parents d’élèves, c’est une situation ‘’inadmissible”. Ils pensent que c’est un grand risque qu’on fait prendre à leurs enfants face à la menace du coronavirus.

« C’est à cause de la maladie que les autorités ont décidé de fermer les classes afin que les enfants restent à la maison sous forme d’un confinement. Car les enfants, s’ils sortent pour aller à l’école, ils peuvent faire du n’importe quoi, s’amuser, faire des accolades sans même porter des masques. Mais les enseignants eux ils contredisent l’autorité et forcent nos enfants à venir à l’école. Si vous voyez ces élèves dans les écoles lors de leur fameux TM, vous allez avoir peur. Parce qu’ils s’amusent comme si de rien n’était. Le ministre doit interpeler les chefs d’établissement pour que cette affaire de TM soit terminée », a déploré Mme Ahiaba Essé, parent d’élève.

Il faut rappeler qu’à ce jour, 16 élèves sont testés positifs à la maladie du nouveau coronavirus.

Anika A