« Mofiala » : Un dessin animé togolais pour encourager l’éducation de la jeune fille

par Afreepress

« Mofiala » (le (guide) ou le phare en français). c’est le nom d’un dessin animé réalisé par le cinéaste de nationalité togolaise, Boris Kpadenou et destiné à promouvoir l’éducation de la jeune fille au Togo.

Le film, d’une vingtaine de minutes sera bientôt disponible sur les petits écrans, a appris l’agence de presse AfreePress.

L’œuvre retrace l’histoire d’une mère qui passe outre la décision de son époux et de toute sa communauté pour envoyer sa fille plutôt à l’école que dans le ménage d’un homme, à qui elle est promise.

Cette fille après l’obtention de son diplôme de médecine, reviendra sauver tout son village d’une épidémie, explique Boris Kpadenou, Directeur du Studio Aruka.

Selon son auteur, l’oeuvre cinématographique montre la voie aux familles et à la population et leur parle de l’importance de la scolarisation de la jeune fille qui, a-t-il dit, est un « investissement dans un lendemain meilleur pour une nation prospère ».

Ce court-métrage qui sera disponible en français et dans quelques langues locales du Togo permettra, selon ses initiateurs, d’encourager l’envoi des jeunes filles à l’école.
Selon les statistiques, seulement 24% des filles achèvent la classe de 3e contre 45% chez les jeunes garçons.

Il faut noter que la sortie officielle du film est prévue pour la fin de l’année 2020.