Rentrée 2021-Pr Kokoroko : « J’exhorte les élèves et apprenants à cultiver l’excellence »

par 24 heureinfo

Dans son message  pour la rentrée scolaire démarrée lundi 27 septembre 2021, le ministre des enseignements primaire, secondaire et technique, professeur Dodzi Kokoroko reste optimiste sur le bon déroulement de  la nouvelle année. Réaffirmant la volonté de l’exécutif à renforcer le système éducatif, il appelle les élèves et apprenants, à cultiver l’excellence pour une relève de qualité, les enseignants, jardiniers de l’intelligence, à faire preuve de professionnalisme, l’Administration scolaire, à incarner le service public éducatif exemplaire…

Intégralité du message

Le lundi, 27 septembre 2021, nos établissements scolaires ouvriront leurs portes à 3 millions d’élèves et d’apprenants pour le compte de la rentrée scolaire 2021-2022. Conscient de la nécessité de leur offrir et de leur garantir un environnement d’études de qualité et de sécurité, gage de réussite, de nouvelles réformes et dispositions ont été introduites par le gouvernement, sous le leadership de du Président de la République,
SEM Faure Essozimna GNASSINGBE, dans un contexte toujours marqué par la pandémie à COVID-19.

Mesdames et Messieurs,
Cette rentrée des classes est la suite logique et chronologique de l’année scolaire 2020-2021, et sur laquelle un regard rétrospectif mérite d’être porté. Elle a, en effet, été marquée par l’exécution complète des programmes d’enseignement et l’organisation réussie des différents examens scolaires. Les résultats, globalement satisfaisants, ont été le fruit d’une synergie entre tous les acteurs du secteur éducatif.

Il n’y a point de vent favorable à quelque institution qui ne sait d’où elle vient et où elle va. La nôtre, sous l’autorité du Président de la République, SEM Faure Essozimna GNASSINGBE, bénéficie, d’année en année, d’un plan de reconstruction massive fort enviable.

 

Au plan structurel, les efforts, ces dernières années, ont porté particulièrement sur la gratuité des frais scolaires au primaire, l’ouverture des cantines scolaires, la couverture sanitaire des élèves à travers le programme School Assur, l’amélioration conséquente des conditions de vie et de travail des enseignants. Au plan infrastructurel, le gouvernement a pourvu toutes les régions éducatives du pays en tables-bancs, pour permettre la mise en œuvre efficace de la doctrine d’accueil axée sur le double flux.

Plus de 349 salles de classe ont aussi été construites et 343 réhabilitées, augmentant ainsi, de façon appréciable, la capacité d’accueil de nos écoles. Les efforts se poursuivent afin de garantir un environnement scolaire sécurisé, avec 94 salles de classe et 209 cabines de latrines en cours de construction, en plus des 733 cabines déjà réalisées.

L’année scolaire 2021-2022 bénéficie des mêmes attentions, par des mesures fortes au service de la cohésion sociale, notamment la gratuité des frais d’inscription et de scolarité, étendue aux collèges et lycées d’enseignement et centres de formation publics, l’Assurance School Assur désormais au cœur des établissements publics du préscolaire, l’arrimage de la prime de gratification exceptionnelle des enseignants à la réforme du Statut général de la fonction publique, le recrutement de 2250 enseignants, l’entrée en formation imminente de 300 inspecteurs et conseillers pédagogiques de tous ordres, le renforcement du capital humain de qualité par les réformes des Écoles Normales des Instituteurs et de l’Ecole Normale Supérieure et le démarrage des travaux préliminaires de construction de 30 000 salles de classe d’ici 2025.

La qualité, la rigueur et la discipline irriguent ainsi les défis et les promesses de notre système éducatif. L’éducation peut beaucoup, mais plus encore avec le concours de nous tous. L’opérationnalisation du numéro vert, le 8250, dès ce lundi 27 septembre 2021, au profit de la communauté éducative, garantira ainsi au
corps enseignant et aux élèves et apprenants, une écoute plus active pour une amélioration optimale de leurs conditions de travail et un meilleur encadrement dans un environnement sécurisé.

Mesdames et Messieurs,

Les grands objectifs de modernisation du système éducatif, suivant les documents stratégiques et la feuille de route gouvernementale 2025, demeurent nobles et méritent d’être poursuivis et atteints au bénéfice de la jeunesse togolaise. J’exhorte, dès lors, les élèves et apprenants, à cultiver l’excellence pour une relève de qualité, les enseignants, jardiniers de l’intelligence, à faire preuve de professionnalisme, l’Administration scolaire, à incarner le service public éducatif exemplaire, et les parents d’élèves, premiers enseignants de leurs enfants, à raffermir leur responsabilité vis-à-vis des enfants dont ils nous confient la charge pendant les heures d’école et d’apprentissage.

Je souhaite à toutes et à tous une excellente rentrée scolaire.