Paiement des frais pour l’obtention des bulletins et relevés scolaires : Dodzi Kokoroko dit non

par Afreepress

Le paiement de frais, par les élèves ou leurs parents, pour l’obtention des livrets scolaires, bulletins et relevés de notes est ‘’formellement interdit’’ dans les établissements scolaires, publics comme privés.

En tout cas, c’est ce que rappelle un communiqué rendu public, lundi 27 juin 2022 par le ministre des Enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Prof Dodzi Komlan Kokoroko.

« il m’est donné de constater que des chefs d’établissements scolaires, tant du public que du privé, conditionnent le retrait de ces documents au paiement de frais de signature, de traitement ou d’acheminement. Ces actions sont contraires aux dispositions prises par le gouvernement pour assurer la gratuité des frais d’examen », précise le ministre.

Celui-ci invite les personnels de direction des établissements scolaires à mettre fin à cette pratique et ceux qui retiennent toujours ces documents à les remettre, « à titre gratuit, aux élèves concernés ».