Affaire Adjakly : le député UFC Séna Alipui parle d’un « règlement de compte »

par 24 heureinfo

Séna Alipui,  président du groupe parlementaire UFC à l’Assemblée nationale évoque un « règlement de compte » dans  l’affaire de détournement de 500 milliards F Cfa  impliquant Francis, père et fils Fabrice Adjakly. Le dossier révélé par le journal Alternative agite la République depuis quelques semaines. 

« Je ne vois rien de tangible, rien de documenté, je vois plutôt là un règlement de compte, il doit avoir quelques choses »,  souligne le député dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux évoquant une position personnelle. « Si le procureur ou quelqu’un estime qu’il y a matière, ils peuvent s’y saisir mais à mon niveau, je n’ai pas matière à convoquer un ministre pour cette affaire », insiste-t-il d’un air serein.

L’affaire des 500 milliards de F Cfa détournés dans les opérations de commande des produits pétroliers continue de cristalliser les tensions et débats depuis quelques semaines. Le dossier révélé par le journal Alternative accuse le  père et fils Adjakly, membres du Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (CSFPPP).

A ce jour, ni le procureur de la République, ni le gouvernement ne s’est prononcé sur le dossier  en dehors des acteurs de la société civile et de l’opposition. Les indiscrétions font état d’une saisine  du président de la République. Vrai ou faux, l’avenir nous édifiera.