Du Cannabis destiné au Togo a été saisi par l'équipe de la patrouille frontalière d'Aflao

par icilome.com

L'équipe de patrouille frontalière du commandement Aflao des services d'immigration du Ghana a saisi 31 plaques des contrebandiers. Elle soupçonne que ces lots sont du cannabis qu'ils envoient au Togo.

Cette équipe, aux premières heures du 15 avril, a déjoué la tentative d'un contrebandier syndiqué de motocyclistes essayant de faire passer la marchandise à travers la frontière du Ghana par une route non approuvée nommé « beat eleven » .

L'inspecteur adjoint, M. Felix Klu-Adjei, porte-parole du service d'immatriculation de la région Volta, a déclaré aux médias du Ghana, que l'équipe de patrouille avait rencontré les passeurs vers 1 h 00 et se méfiait du mouvement de deux motocyclistes, qui tentaient de reconnaître le lieu pour une opération facile.

Il a déclaré que quatre motocyclistes ont ensuite émergé d'un buisson voisin peu de temps après la disparition des deux précédents avec les colis compressés dans le but de faire passer l'expédition du côté ghanéen de la frontière du Togo.

M. Klu-Adjei a déclaré que l'équipe avait raison de refuser le mouvement illégal des marchandises de contrebande, auquel les passeurs ont farouchement résisté, ce qui a entraîné des menaces de mort.

Il a dit que lorsque leur résistance a été neutralisée par le renforcement rapide des officiers, les passeurs ont reculé, et ont finalement tenté d'offrir de l'argent, ce qui a été également refusé.

L'inspecteur adjoint a déclaré que l'envoi avait été saisi, mais que les passeurs ont réussi à s'échapper avec leurs motos.

D'après l'inspecteur adjoint, les paquets saisis étaient sous la garde du commandement Aflao pour une enquête plus approfondie et la remise ultérieure à la Commission de contrôle des stupéfiants au Ghana (NACOB).