Projet d’« Identification biométrique » au Togo : Le gouvernement fait le point sur les étapes déjà franchies

par Afreepress

Un séminaire gouvernemental a été consacré mercredi 3 mars 2021, en Conseil des ministres au projet : « Identification biométrique ». Objectif, permettre aux membres du gouvernement de constater l’état d’avancement de ce projet et apprécier les implications en termes de mobilisation des acteurs, a appris l’Agence de presse AfreePress.

Premier projet inscrit à l’ordre du jour du travail gouvernemental, l’identification biométrique vise à attribuer un Numéro d’Identification Unique à toutes les personnes physiques présentes sur le territoire national.

Pour le gouvernement, le Numéro d’Identification Unique sera le moyen par excellence d’interaction entre les usagers et l’administration publique et servira de base pour l’identification et l’authentification des individus.

Ce projet, mené en partenariat avec la Banque mondiale, permettra à terme au Togo, de mettre en place un Registre Social Unique, une Couverture Maladie Universelle et tout autre service social tel que « Novissi » si besoin. Il servira en outre de base pour la digitalisation de la vie publique.

Trois composantes essentielles restent à mettre en œuvre pour la conduite du processus d’identification à terme, d’après le gouvernement. Il s’agit du développement de la solution logicielle, de la mise en œuvre d’une campagne d’Information, d’Éducation et de sensibilisation et de l’enregistrement de la population à travers une campagne nationale.

Le gouvernement se félicite d’ores et déjà des étapes franchies notamment la réalisation des aspects normatifs et institutionnels et encourage à intensifier la communication en impliquant l’ensemble des acteurs de terrain, en vue de l’adhésion de la population.
En rappel, le projet d’identification biométrique qui sera mis en œuvre au cours de l’année 2021 va cibler essentiellement les individus qui résident sur le sol togolais depuis cinq ans.