le prophète Esaïe Dékpo condamné puis remis en liberté

par 24 heureinfo

Condamné à 36 mois de prison dont 32 avec sursis, le prophète Esaïe Dékpo a été libéré mercredi 6 janvier 2021 aussitôt après le procès. Mais il pourrait attendre encore 7 jours avant de quitter sa cellule de la prison civile de Lomé.

D’après le délibéré rendu ce jour par le président du tribunal de première instance de Lomé, l’homme de Dieu proche d’Agbéyomé Kodjo a été reconnu coupable de menaces de mort, apologie et diffusions de fausses informations.

Esaïe Dékpo , qui se targue être prophète de la vie socio-politique et proche du candidat malheureux à la présidentielle du 22 février, Agbéyomé Kodjo  a été interpellé suite à des dernières révélations selon lesquelles le président élu, Faure Gnassingbé perdrait le pouvoir au profit de Kodjo.