Paul Missiagbeto, condamné à 4 ans de prison dont 2 ferme

par 24 heureinfo

Paul Missiagbeto, conseiller  en stratégie d’Agbéyomé Kodjo est fixé sur son sort. Vendredi 27 août, il a été condamné à 48 mois de prison avec 24 mois ferme. Une sentence trop lourde selon son conseil qui avait plaidé sa relaxe.

La  cour du tribunal correctionnel a suivi la réquisition du procureur de la république qui avait requis quatre ans ferme  de prison en reconnaissant Paul Missiagbeto coupable des délits qui lui sont reprochés notamment  tentative de menace de mort,  diffusion de fausses nouvelles et outrage aux autorités publiques.

Sur le fond, l’avocat de l’accusé, Me Darius Atsoo avait souligné le 13 août dernier  que les éléments constitutifs des différentes infractions retenues  contre son client ne sont pas réunis et le tribunal a le devoir de dire le droit en relaxant purement et simplement son client.

« J’engage le  Procureur de la République à pouvoir regarder ce qui s’est réellement passé parce que en réalité on a l’impression que les enquêteurs ont su quelque chose à l’avance », a-t-il plaidé, tout en appelant  la cour  au courage et à  l’audace pour rendre une décision juste.  « Nous attendons que Missiagbeto soit renvoyé à la maison pour aller poursuivre ses travaux de recherche »,  ajoute l’avocat. Malheureusement,  la cour n’a pas suivi sa plaidoirie.

Le 20 août dernier, participante à une conférence de presse organisée par la Dynamique Monseigneur Kpodzro,

Dame Missiagbéto a imploré, la clémence de Mme Ayivon, la juge en charge du dossier. « C’est avec un cœur meurtri que je me tiens devant vous, les hommes de médias. Chaque fois les gens me regardent sur les réseaux sociaux, c’est la preuve qu’au Togo les choses ne marchent pas bien », a-t-elle déclaré.