Liberté et L’Alternative sanctionnés par la HAAC, voici la raison

par Togotopnews

Deux journaux togolais sont sanctionnés par la Haute Autorité de l’Audio-visuel et de la Communication. Il s’agit du bihebdomadaire, « L’Alternative » et le quotidien, « Liberté ». Découvrez les motifs de la décision.

« L’Alternative » est suspendu pour 2 mois et « Liberté » 15 jours. Cette sanction intervient suite à une affaire qui oppose les deux journaux à l’Ambassadeur de France au Togo Marc Vizy et au conseiller Afrique d’Emmanuel Macron              .

Les deux journaux sont accusés d’accusations graves, infondées et calomnieuses contre Franck Paris, Conseiller Afrique du Président français, pour ce qui est de l’Alternative, et contre l’Ambassadeur de France au Togo et son pays pour Liberté.

D’après  la HAAC, les deux organes n’ont pas « respecté les règles professionnelles, violant de ce fait les dispositions du Code de déontologie des journalistes du Togo ».