Sperme de qualité : Pratiquer une activité physique

par Santé-education

Au Togo, les services de santé et cabinets médicaux estiment qu’une grande proportion d’hommes connaît des troubles plus ou moins importants de fertilité. Plus particulièrement une mauvaise ou une dégradation de la qualité du sperme. Tabac, alcool, sédentarité, malbouffe, et de nombreux produits chimiques sont suspectés. Heureusement, une bonne hygiène de vie contribue à favoriser la bonne production de spermatozoïdes. 

Des scientifiques espagnols de l'Universidad de Córdoba ont établi un lien entre la pratique modérée de l'activité physique et une qualité accrue du sperme chez l'homme.  D’après l’étude publiée dans la revue « European Journal of Applied Physiology », le sport modifie les taux d'hormones sexuelles et plonge le corps dans des conditions plus favorables pour produire la semence masculine.  Les hommes qui se livrent à une activité physique ou sportive modérée ou vigoureuse pendant au moins 1 heure par jour présentent une concentration de spermatozoïdes significativement plus élevée que ceux qui sont sédentaires.

Par ailleurs, l’activité physique augmente la concentration en spermatozoïdes. D’après les résultats d'une étude publiée par les chercheurs de Harvard dans le « British Journal of Sports Medicine », les hommes qui pratiquent une activité physique plus de 15 heures par semaine ont une concentration en spermatozoïdes 73 % supérieure à ceux qui bougent moins de 5 heures. Les sportifs présentent une plus grande proportion de gamètes normaux, qui se montrent globalement plus véloces. Pour les auteurs, l'explication réside dans l'environnement hormonal dans lequel évolue l'organisme.

L'activité physique modérée augmente les taux de LH, de FSH, de testostérone et le ratio testostérone/cortisol, proposant un milieu plus favorable pour la production du sperme. Il s’agit ici de sédentarité ou du manque d’exercice physique, qui vont, de la même manière « jouer » contre la qualité du sperme et donc réduire la fertilité masculine.

En bref, trop rester sur l’écran et ne pas pratiquer suffisamment d’exercice va affecter de manière significative le nombre et la forme des spermatozoïdes. A contrario, et c’est le plus nouveau, la pratique assidue de l’exercice peut augmenter le nombre de spermatozoïdes d'un homme, et donc améliorer ses chances de concevoir. Trop de sport tue le sperme. pratiquer une activité physique de façon bien plus modérée.