Tout savoir sur le syndrome prémenstruel ?

par Santé-education

Le syndrome prémenstruel est un ensemble de symptômes se déclarant avant l’apparition des règles. Une douleur au bas-ventre chez la femme dans les jours précédant ses menstruations peut notamment en faire partie, mais il existe bien d’autres symptômes possibles.

 

De nombreux symptômes

Manifestement lié aux règles, bien que sa cause exacte soit encore inconnue, le syndrome prémenstruel (SPM) peut prendre de très nombreuses formes d’une femme à l’autre. Ces symptômes apparaissent 1 à 2 semaines avant le premier jour des règles puis disparaissent en quelques jours.

Parmi les manifestations les plus courantes figurent des troubles digestifs (nausées, douleurs au ventre, diarrhée ou constipation), des tensions mammaires, de la fatigue, des troubles psychiques (irritabilité, dépression), de la rétention d’eau et des troubles du sommeil. On ne parle vraiment de syndrome prémenstruel que lorsque les symptômes se manifestent durant plusieurs cycles d’affilée.

Pas de traitement type

Le traitement du syndrome prémenstruel varie en fonction de la nature des symptômes et de leur intensité. Chez certaines femmes, ils sont peu gênants. Chez d’autres, ils sont tellement intenses qu’ils nécessitent un arrêt de travail.

Pour les formes les plus « légères », la prise en charge repose surtout sur une saine hygiène de vie. Pratiquer régulièrement une activité physique et limiter sa consommation des excitants (caféine, alcool) notamment, aident à réduire les symptômes. Si ces douleurs persistent, consultez rapidement un médecin.