Le ministre Mijiyawa annule l’affectation de 4 agents

par 24 heureinfo

Pour éviter tout mouvement dans le secteur de la santé en ce temps de crise sanitaire, le ministre de tutelle, professeur Moustafa Mijiyawa  a décidé de rapporter « provisoirement »  sa décision d’affectation du 1er avril 2021  de quatre agents sur dix. Ainsi, Kamassa Franck technicien supérieur d’anesthésie réanimation  poursuit son travail au CHP de Notsè et non au CHP de Kpalimé de même que Biova Komivi Aziawonou, technicien supérieur de santé en service à la direction préfectorale de santé de Danyi.

La décision concerne également Peheyname Péhékè Daniké ingénieur anesthésie réanimation  qui reste à son poste  au CHP de Kpalimé et Amassidou Kodjo, technicien supérieur de santé du même centre.

L’annulation de la décision fait suite à un mouvement de sit-in annoncé par le Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) sur ce vendredi 2 varil matin qui qualifie les affectations de «  »punitives. Une thèse que refute le ministère de la santé qui s’abstient de se prononcer sur les raisons.

« On ne peut affecter un Délégué syndical ou Délégué du personnel dont le mandat est en cours. Cette affectation est inopportune et contre les dispositions légales en vigueur… Quand on appelle les travailleurs au respect des textes de lois, il faut être des modèles en ne foulant pas aux pieds les mêmes textes de lois », avait soutenu  le SYNPHOT.

Quelques heures après la décision du ministre, le mouvement a été annulé sur décision du secrétaire exécutif du SYNPHOT, Dr Gilbert Tsolenyanu.