Lt-Col Agbobli Yawo Apélété, nouveau DG du CHU SO

par 24 heureinfo

Deuxième promotion pour le discret désormais  ancien directeur général du CHU campus de Lomé, Agbobli Yawo Apélété en cette année 2021. Promu au grade de lieutenant-colonel  par la ministre des armées en avril dernier, il vient d’être nommé par le ministre de la santé, professeur Moustafa Mijiyawa, directeur général du centre hospitalier universitaire Sylvanus Olympio (CHU SO), en remplacement du géant colonel Adom Wiyao Kpao, admis à la retraite.

Sorti en 2004 de la Faculté des sciences de la santé (ancienne Faculté mixte de médecine et de la pharmacie)  de l’Université de Lomé avec un diplôme d’Etat en médecine, Docteur Agbobli Yawo Apélété, médecin des Forces armées togolaises (FAT), communément appelé « médecin militaire », est spécialiste de la médecine légale, de la médecine du travail et de la médecine du sport.

Passé par le camp général Améyi pendant sept ans avant de se spécialiser à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) de Dakar au Sénégal, il fut dès son retour, durant un an médecin chef de la Gendarmerie nationale.

De par sa formation militaire, Dr Agbobli est un homme extrêmement  discret  qui aime s’attacher uniquement à son travail.

Nommé  en 2017 après une enquête de moralité conduite par un officier de police, selon plusieurs confidences, il garde comme vision d’un directeur d’hôpital, un carrefour entre définir et donner le cap, montrer la direction des objectifs stratégiques dont la structure a besoin pour évoluer et continuer à se développer et une présence permanente sur le terrain, auprès des équipes, à leur écoute et à leurs côtés pour conduire les initiatives et leur expliquer le sens des objectifs à atteindre.

« J’ai un devoir de bonne gestion et de vigilance sur la pertinence des dépenses, qu’elles soient au niveau du matériel ou du personnel », aime-t-il toujours rappeler.

Il devra prendre fonction dans les prochains jours, selon nos informations.