Programme ‘’WEZOU’’ : Le gouvernement joint l’acte à la parole

par Afreepress

Comme annoncé en Conseil des ministres, le gouvernement a procédé, jeudi 26 août 2021 au lancement officiel du programme national d’accompagnement de la femme enceinte et du nouveau-né dénommé : WEZOU, la ‘’vie’’ en langue kabyè.

C’était au cours d’une conférence de presse animée à Lomé par le gouvernement, notamment le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Akodah Ayéwouadan, la ministre de l’Action sociale de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Adjovi Lonlongno Anakoma et la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins, Mamissilé Akla Agba Assih.

Imaginé pour réduire le taux de mortalité maternelle et néonatale au Togo, conformément aux engagements de l’Etat prévus dans la feuille de route gouvernementale, ce programme intègre de façon progressive, l’ensemble des prestations de prise en charge de la femme enceinte depuis la confirmation de la grossesse jusqu’au 42e jour après l’accouchement.

« Le programme qui est mis en place vient consolider l’existant. Il met l’accent sur une nouvelle approche du système de santé togolais qui va désormais s’articuler autour de la prévention. Une femme qui est prise en charge est mieux diagnostiquée et mieux suivie. L’on peut anticiper les difficultés et les résoudre dans la plupart des cas, en prenant aussi en charge le nouveau-né », a indiqué le ministre, Akodah Ayéwouadan.

Il faut souligner que le programme ‘’WEZOU’’ va prendre en charge une partie des frais de soins de la femme enceinte au Togo sans exception.