des syndicats de la santé en sit-in les 1er et 2 septembre

par 24 heureinfo

Le collectif des syndicats de la santé met sa menace de mouvement d’humeur  à exécution avec l’organisation de sit-in les 1er et 2 septembre prochains. Pr Moustafa Mijiyawa, ministre de la santé a été informé le 27 août dernier à travers une lettre signée de Docteur Tsolenyanu Gilbert.

Les revendications sont diverses : augmentation de la capacité d’accueil en réanimation du CHR Lomé-commune réquisitionné pour la prise en charge des malades de Covid-19, demande de proclamation des résultats du concours de recrutement organisé depuis décembre 2020, création ou ouverture de  centres  secondaire de prise en charge, ou des unités de réanimation COVID dans les CHU et les centres de prise en charge COVID-19 dans les régions pour éviter les décès dus à la saturation du CHR-LC.

Pour les équipements, le collectif exige la dotation des trois (3) CHU du Togo et du CHR Lomé Commune en scanner, du du CHU Kara et du CHU Campus en appareils d’hémodialyse, la mise aux normes des 6 centres hospitaliers régionaux (CHR) notamment.

En plus de l’octroie d’une nouvelle prime COVID-19 pour le compte de l’année 2021(y compris les agents de santé relevant des programmes tels que l’ANVT et l’ANPE, etc.) du fait de la prorogation de l’état d’urgence sanitaire et comme motivation au personnel de santé, le syndicat demande au ministre de la santé, l’audit externe de la contractualisation après 5 ans de mise en œuvre et  le remboursement des arriérés de la part de l’État de césarienne aux hôpitaux dans le cadre du projet CARMA.

Par définition le sit-in est un type de manifestation caractérisé par la position assise de ses participants. Il consiste à occuper un espace sur la voie publique, dans un édifice public ou un établissement privé et à y demeurer pendant un temps déterminé ou le plus longtemps possible jusqu’à évacuation contrainte